Réseaux sociaux, newsletter et flux rss

Jusqu’où peut-on tout cacher?

SD Peut On Tout Cacher 1

Jusqu’où peut-on tout cacher?

Slobodan Despot ♦

Maurras, Hylas et ses nymphes, les runes et les monts de Vénus: c’est tout le patrimoine culturel qui passe à la moulinette des talibans du politiquement correct.

Cachez-moi cet affreux royaliste. 

 

Charles Maurras, écrivain, penseur politique et animateur du royalisme français ne fait plus partie du patrimoine admissible de la culture française. Sur la pression d’«associations antiracistes», il sera retiré du livre des commémorations nationales 2018. Ceci, bien entendu, afin de «lever l’ambiguïté» sur «des malentendus qui sont de nature à diviser la société française».

 

 

Cachez-moi ces symboles nazis… enfin presque. 

L’équipe olympique norvégienne essuie les foudres du tribunal de la rumeur virtuelle. Pour dopage? Non: pour son pull-over! Celui-ci est orné d’une rune, caractère scandinave traditionnel. Laquelle rune (Tyr) symbolise la gloire des héros dans la mythologie nordique. Par malheur, la même rune a été exploitée par les nazis, notamment comme emblème de l’école des cadres de d’Adolf Hitler. L’alphabet latin sera-t-il la prochaine cible? Et par quelle lettre commencera-t-on?

Curieusement, aucune instance antiraciste n’a pour l’instant envisagé de boycotter l’Ukraine où les symboles proprement et uniquement nazis ont pignon sur rue.

Cachez-moi ces femmes à poil …

Waterhouse Hylas and the Nymphs Manchester Art Gallery 1896

La Manchester Art Gallery a décidé de soustraire à la vue du public un tableau représentant des nymphes nues. Non par pudibonderie, bien entendu, mais «pour lancer un débat sur le sexisme». Il n’en reste pas moins que même les reproductions de l’œuvre seront retirées de la vente à la boutique du musée.

«Cette galerie présente le corps des femmes soit en tant que “forme passive décorative” soit en tant que “femme fatale”. Remettons en cause ce fantasme victorien!»

L’œuvre préraphaélite de John William Waterhouse Hylas et les Nymphes a tout de même ceci de cocasse qu’elle représente le préambule — selon la mythologie — d’un «gang bang» de… femmes séduisant et enlevant un homme!

Mais peut-on vraiment tout cacher ?

L’origine du monde. Gustave Courbet. 1866. Musée d’Orsay. Paris.

C’est la question à laquelle devra répondre la quatrième chambre civile du tribunal de Paris qui juge… Facebook. Le réseau social a en effet été attaqué par un internaute pour avoir supprimé sa reproduction de l’Origine du monde de Gustave Courbet. Le tableau est à la fois très explicite sexuellement et indissociable du patrimoine artistique français et mondial.

Ce verdict, attendu pour mi-mars, sera très intéressant. Nous saurons si nos maîtres virtuels pourront continuer de censurer impunément l’ensemble du patrimoine littéraire, pictural et culturel de conserve avec les conservateurs de musées talibans et les critiques d’art de Daech.

 

Source : Antipresses, rubrique «La poire d’angoisse» de l’Antipresse n° 114 du 04/02/2018

 

 

 

  1. Robert41
    Robert4112 février 2018

    Vous avez bien raison de dénoncer l’incongru de notre modernité. Même Le Pouvoir est caché. On le sait maintenant, il n’est pas la représentation du plus grand nombre, sur la place de l’Agora ; mais l’inverse … Celui d’un petit nombre virulent qui agit de façon cachée. Il suffit de voir la dépendance du pouvoir représentatif, une fois qu’il a été élu. Un certain président par exemple, en a été le plus abject. On l’entend encore déclarer du haut de la tribune que son ennemi : – C’était le capital ! – Parole spécieuse pour gonfler son potentiel électif. La suite on la connaît, lorsqu’il s’est déplacé en Angleterre, pour rassurer les donneurs d’ordres. On a compris que ces hâbleurs, ne sont pas des hommes d’État mais de simples pignoufs de scénarios. Leur ennemi ce n’est pas le Capital, mais la légitimité du Peuple. Il est notable de constater que ces clercs ne trahissent jamais le capital mais essentiellement le Peuple. D’ailleurs, on a jamais vu autant de harcèlements, d’arbitraires et d’humiliations vis à vis des français avec les deux derniers présidents. Le dernier étant-là, pour faire disparaître le cadavre. C’est pourquoi l’idée même de cacher ou de se cacher, c’est vouloir se protéger à raison de l’ennemi, mais : – Qui est l’ennemi dans une société ouverte à la circulation du capital, des marchandises et des hommes ? – Qui est l’ennemi, lorsque que le Pouvoir en place, déni la réalité et les statistiques pourtant nécessaires pour comprendre les causes et conséquences d’une unicité politique représentative ? Il n’y a plus de changement politique mais asservissement à une idéologique universaliste funeste. Tout cela existe, parce qu’un ordre supérieur à la légitimité du Peuple, induit la priorité du divin marché à nos élus et uniquement cela. Ce Pouvoir caché est responsable de l’entretien de la haine, des guerres d’ingérence, des conflits provoqués, des manipulations indignes, des escroqueries monstrueuses par chantage et la recherche persistante d’une immoralité, d’une décadence pour atteindre le chaos civilisationnel. Peuples d’Europe, ils ont fait de vous, un troupeau dans la savane, sous la coupe d’une bande de carnivores. Retrouvons la vertu d’être gens d’ici et non pas d’ailleurs. On ne pourra supporter de réduire l’être humain au rang de l’objet jetable !

Répondre