Réseaux sociaux, newsletter et flux rss

Pour l’amour du ciel !… et de la France. Lettre ouverte au Président de la République

Fessenheim Centrale

Pour l’amour du ciel !… et de la France. Lettre ouverte au Président de la République

Michel Gay ♦
Lettre ouverte au Président de la République

« Monsieur le Président de la République,

J’attire solennellement votre attention sur le drame social en train de se nouer dans le domaine de la production énergétique de la France, notamment nucléaire, et à l’initiative des pouvoirs publics.

Certains responsables politiques et fonctionnaires souhaitent diminuer jusqu’à 50% la production d’électricité d’origine nucléaire dans le mix énergétique national.

Manifestation contre la fermeture de Fessenheim

Aveuglés par l’imprégnation écologiste de leur politique dans une optique clientéliste, ils n’ont sans doute pas conscience des dramatiques conséquences industrielles et économiques des décisions qu’ils prennent, ou prorogent, avec une hallucinante désinvolture.

Il est difficilement concevable que cette forfaiture ait reçu vos encouragements.

Les Français ne pourront pas regarder se perpétrer sous leurs yeux une telle infamie colorée d’environnementalisme dans l’indifférence. C’est pourquoi il incombe au Président de la République de s’emparer de ce dossier lourd de futurs préjudices socio-économiques et de désordres.

Pour commencer, il s’agit d’enrayer le suicidaire projet gouvernemental de fermer sans raison (autre qu’idéologique ou politicienne) le site de Fessenheim par une déclaration publique sans équivoque.

Soit le nucléaire est dangereux et il faut tout arrêter (et subir les désastreuses conséquences économiques et sociales), soit il représente une chance pour l’avenir de la France et il faut le soutenir. Une décision “intermédiaire” (dont le fameux “50%”) n’a aucun sens alors que, dans le même temps, vous soutenez avec raison le développement de l’industrie nucléaire française à l’étranger.

Ensuite, le projet de mise en œuvre du sabordage industriel de 24 réacteurs nucléaires en parfait état de fonctionnement, créateurs de richesses en France et, plus largement, de la production d’électricité nationale, ne doit pas être validé par le gouvernement.

L’avis de l’Académie des sciences sur la transition énergétique du 6 janvier 2015 (qui préconise de réduire le développement des énergies renouvelables et de soutenir le nucléaire) ainsi que la résolution n°67 du Sénat du 9 février 2012 (attirant l’attention sur la nécessité de la pérennité de notre filière industrielle nucléaire et soulignant son excellence) vont dans ce sens.

Monsieur le Président, un simple citoyen vous exhorte à faire preuve de la réaction appropriée en suspendant la fermeture prévue de Fessenheim, et en apportant le soutien du gouvernement à la production électronucléaire en France et dans le monde.

Dans cette attente, je vous prie d’agréer, Monsieur le Président de la République, l’expression de ma très haute considération.»

Illustration : Centrale de Fessenheim
  1. CLEMENT Christophe
    CLEMENT Christophe28 février 2018

    Félicitation, cette lettre est excellente et résume parfaitement mes convictions.
    Comment la diffuser le plus largement possible ?
    Comment réduire au silence les fabricants de peur ?

    • Michel Gay
      Michel Gay28 février 2018

      Réponse à la première question : en la diffusant à tous vos contacts mails dont quelques-uns rediffuseront aussi, etc… (diffusion virale). Métamag a fait le premier pas. Ensuite, chacun doit en faire un autre… s’il estime que le contenu peut être intéressant ou utile pour d’autres.

      • La rédaction
        La rédaction28 février 2018

        La rédaction :vous pouvez aussi envoyer à MÉTAMAG les adresses e-mails de vos relations sur contact@metamag.fr . Nous leurs enverront l’article en question ainsi que les NewsLetter qui les informeront des articles de Michel Gay sur ce sujet.

  2. CREPIN
    CREPIN28 février 2018

    J’ajoute à la requête de Michel GAY au Président MACRON que le Nucléaire permet d’alléger chaque année de 50 Milliards d’€uros environ la balance des paiements du commerce extérieur , par la non importation d’énergie fossile de substitution . Le parc nucléaire français équivaut à la création sur notre sol d’une mine d’énergie équivalent à deux KOWEIT .
    La fermeture anticipée et irresponsable de réacteurs réputés par l’ASN en bon état de marche fait perdre en création de richesses environ 20 Milliards d’€ par réacteur sur un potentiel estimé à 20 ans à l’aune des réacteurs américains identiques autorisés à fonctionner 80 ans .
    Il faut rappeler qu’éolien et photovoltaïque impliquent des achats étrangers qui plombent la balance du commerce extérieur .

  3. thebfritz
    thebfritz28 février 2018

    Bravo, court, concis , suffisamment incisif sans être agressif

    Frederic

  4. MONTENAY
    MONTENAY1 mars 2018

    Bravo pour cet article !

    Outre la pertinence du fond, il veille à ne pas braquer les très nombreuses électeurs « à sensibilité écologique » (à bien distinguer des «Verts ») dont tout gouvernement a besoin

Répondre