Réseaux sociaux, newsletter et flux rss

Le bruit des bottes : le porte-avion Truman en Méditerranée et le retour de l’Ukraine

Truman Porte Avion

Le bruit des bottes : le porte-avion Truman en Méditerranée et le retour de l’Ukraine

MONDE EN BREF : Le porte-avions USA Harry S. Truman, parti de la plus grande base navale du monde à Norfolk en Virginie, est entré en Méditerranée avec son groupe d’attaque. Celui-ci est composé du croiseur lance-missiles Normandy et des torpilleurs lance-missiles Arleigh Burke, Bulkeley, Forrest Sherman et Farragut, plus sous peu deux autres, le Jason Dunham et The Sullivans. Est rattachée au groupe d’attaque du Truman la frégate allemande Hessen. La flotte représente plus de 8.000 militaires à bord et peut lancer plus de 1.000 missiles de croisière. Ceci participe de la montée en puissance générale des forces étasuniennes en Europe, sous les ordres du général italien Curtis Scaparrotti qui recouvre la charge de Commandant suprême allié en Europe. Dans une audition au Congrès, Scaparrotti a expliqué la raison de cette montée en puissance : il accuse la Russie de mener “une campagne de déstabilisation pour modifier l’ordre international, broyer l’Otan et miner le leadership USA dans le monde entier”.

En Europe, les États-Unis ont déployé plus de 60.000 militaires dans des pays de l’Otan, ont renforcé ce déploiement par une brigade blindée et une brigade aérienne de combat, et ont constitué des dépôts pré-positionnés d’armements pour l’envoi d’autres brigades blindées. Ils ont en même temps redoublé le déploiement de leurs navires de guerre en Mer Noire.

En Ukraine, les combats ont repris de plus belle. Les ministres des Affaires étrangères de l’Otan ont réaffirmé le 27 avril leur consensus, en préparant une extension ultérieure de l’Otan à l’Est contre la Russie par l’entrée de la Bosnie-Herzégovine, de la Macédoine, de la Géorgie et de l’Ukraine dans l’organisation. Michel Lhomme.

Répondre