Réseaux sociaux, newsletter et flux rss

Eléments n°172 : Karl Marx, le retour ?

Elements172 Bandeau

Eléments n°172 : Karl Marx, le retour ?

L’éditorial d’Alain de Benoist ♦

« Les idées mènent le monde », disait Hegel, formule reprise après lui par Renan. Beaucoup en doutent aujourd’hui. Ils pensent que l’on a quitté le temps des valeurs pour entrer dans celui des intérêts. Ils ont tort d’en conclure que les idées ne servent plus à rien. Les intellectuels ont assurément perdu le rôle de grandes consciences morales qu’ils s’étaient attribués à l’époque où l’Université avait encore quelque prestige. Mais les pensées fortes n’ont pas pour autant disparu.

Les idées sont ce qui permet de continuer à se repérer dans un monde qui est en train de perdre ses repères. Ce sont des boussoles qui aident à comprendre le moment historique.

Nous sommes passés d’une société dont les valeurs religieuses constituaient la clé de voûte à une sécularisation qui a moins entraîné la disparition du religieux que sa métamorphose, la politique conservant sur le plan profane des traits de sacralité provenant de l’époque précédente.

Aujourd’hui, le politique s’éloigne du religieux comme le religieux s’était auparavant écarté du politique. Mais ce serait une naïveté de croire que nous avons abandonné l’âge des idéologies pour entrer dans le domaine du pur factuel, que le gouvernement se ramène à la gouvernance, c’est-à-dire à la gestion administrative, et que les problèmes politiques ne sont en dernière analyse que des problèmes techniques.

Nous ne sommes pas sortis des idéologies puisque ce qui domine, c’est l’imaginaire typiquement capitaliste du caractère central de l’économie et de la production de marchandises. Beaucoup ont longtemps écarté le combat culturel, comme un luxe inutile ou une source de division. Mais on y revient toujours parce qu’il n’est pas possible d’y échapper. Toutes les familles politiques cherchent aujourd’hui à se redéfinir et à refonder leur identité. Elles ne pourront le faire qu’à la condition d’une réflexion en profondeur donnant un rôle privilégié aux idées et aux conceptions du monde qu’elles traduisent.

Au sommaire du N°172 d’Eléments

Dossier : Karl Marx, le retour ?
• La marchandise est l’opium du peuple, par Alain de Benoist
• Preve, le marxiste « communautaire », par Rémi Soulié
• Denis Collin et Pierre-Yves Gomez : Marx au XXIe siècle
• Le futur de Marx, par Jérôme Maucourant et Bruno Tinel
• Stéphane Courtois : Le léninisme est-il un totalitarisme ?, propos recueillis par Pierre Fouques

et aussi…
• Pour un féminisme intégral, entretien avec Marianne Durano
• Rencontre avec Marsault, le phénomène de la BD, par François Bousquet
• La colère de la jeunesse de la France périphérique, par Pascal Eysseric
• La révolte des 16-25 ans, par David L’Epée
• La révolution spirituelle manquée de Mai 68, par Michel Marmin et Olivier Germain-Thomas
• La grande illusion de l’argent gratuit, par Pierre Fouques
• Crise monétaire : la bulle des bulles, par Guillaume Travers
• Olivier Delamarche : demain la faillite mondiale ?
• La trahison du général de Villiers, par Philippe Christèle
• Hervé Juvin, l’anti-Commission Attali
• Spinoza superstar, par Jean-François Gautier
• L’année Maurras, par Aristide Leucate
• Alain de Benoist, l’écologie sans modération, par Falk van Gaver
• Nos trois romans coups de cœur, par Pascal Eysseric, Michel Marmin, David L’Épée
• Carl Gustav Jung, un prophète païen, par Thibault Isabel
• Philo : Qu’est-ce qu’une civilisation ?, par Jean-François Gautier

Eléments 172 , 6.90 euros, vente en kiosque, abonnement ou achat en ligne : cliquer ICI

 

Répondre