Réseaux sociaux, newsletter et flux rss

En route pour les fjords…. La fureur guerrière des anciens Scandinaves

Les Berserkir Illustration

En route pour les fjords…. La fureur guerrière des anciens Scandinaves

Rémy Valat ♦
Historien.

Qui étaient les Berserkir ? Des guerriers d’élite ? Des combattants membres d’une confrérie guerrière ? Des personnages de fiction, un simple artifice, une fabrication de la littérature scandinave médiévale ?

Vincent Samson, qui allie la plume et l’épée, est un officier de cavalerie, breveté de l’École de Guerre qui a suivit un parcours universitaire en histoire médiévale et en philologie scandinave médiévale. Sa thèse de doctorat soutenue à Lille en novembre 2008 a été publiée par les Presses universitaires du Septentrion en 2011. Il signe un livre excellemment documenté et critique qui nous révèle l’historicité des berserkir : les guerriers-fauves (l’auteur emprunte ce terme à George Dumézil).

Leur appellation est une référence directe à leur façon de se vêtir en se couvrant d’une peau d’ours, d’imiter le comportement et d’incarner rituellement cet animal. Ces hommes, à l’instar des signifer romains, pouvaient également se couvrir d’une pelisse en peau de loup (ce que pourrait attester, le terme ulfheðinn). Vincent Samson démontre que ces hommes formaient la garde personnelle de souverains et chefs et que ces guerriers vouaient un culte particulier au dieu Odin. Ce culte s’articulait autour de pratiques magico-religieuses, en particulier la transe (sans que cela puisse être associé au chamanisme). Pour Vincent Samson, ces pratiques seraient antérieures à la période médiévale et remonteraient à l’époque des migrations germaniques (V-VIe siècles). Les données de l’archéologie en particulier les vestiges épigraphiques attesteraient de l’existence de groupes de compagnonnage guerrier autour d’un chef et de pratiques rituelles odiniques.

Ce travail contredit radicalement, les travaux d’Anders Winroth  qui prône l’inexistence historique de berserkir.

Un livre remarquable, une étude maîtrisée d’un sujet difficile source de bien des fantasmes.

Les Berserkir, les guerriers-fauves de Vincent Samson, Presses Universitaires, 32€

Répondre