Quels remèdes de grand-mère contre les bouffées de chaleur?

D’un seul coup, sans même vous y attendre, vous ressentez comme une chaleur intense et diffuse dans tout votre corps. Pire même, dans toute votre tête et dans l’atmosphère qui vous entour. C’est ce qui s’appelle une bouffée de chaleur. Elle peut durer de quelques secondes à quelques minutes, voire parfois même quelques heures. Elle peut également être accompagnée de plusieurs autres symptômes, tels que des suées, mains moites et transpiration. Mais pour traiter les bouffées de chaleur, il faut d’abord en trouver la cause. Puis nous pourrons nous orienté vers les solutions naturelles et les remèdes de grands-mère pour les traiter.

Les causes possibles des bouffées de chaleur

C’est chez la femme que les bouffées de chaleur se manifestent de manière générale. Même si les hommes peuvent bien sûr en être victime également. De multiples causes peuvent être à l’origine de ces bouffées dérangeantes, voire handicapantes.

La ménopause

La ménopause arrive chez la femme à partir de 45 ans en moyenne, pour les plus jeunes. Et bien souvent, son arrivée se caractérise par des bouffées de chaleur. Dans ce cas précis, cela est dû à un déséquilibre hormonal : le taux d’œstrogène diminue et le mécanisme de régulation de température du corps est déréglé. Ce qui provoque… un coup de chaud.

L’Andropause

Cette fois-ci, c’est chez l’homme que les bouffées de chaleur sont retrouvées, dans le cas de l’andropause. À partir de 50 ans, le taux de testostérone – et autres hormones masculines – diminue. Sur le même principe que la ménopause chez la femme.

Le diabète

Les bouffées de chaleur peuvent survenir en cas de diabète, tant chez la gent féminine que chez la gent masculine. Au plus ces dernières sont importantes, et plus elles durent longtemps, au plus le risque de diabète est élevé.

L’hypothyroïdie

Dans le cas de l’hypothyroïdie, la glande thyroïde se met au ralenti. Et comme lors de presque tout déficit hormonal, des bouffées de chaleur peuvent survenir.

Le stress et l’effort

Lors d’un stress intense, des bouffées de chaleur peuvent apparaître. Il en est de même après un effort intense, comme à la suite d’une séance de sport.

Quels sont les meilleurs remèdes de grand-mère contre les bouffées de chaleur?

femme menopause qui a des bouffées de chaleur

Les bouffées de chaleur arrivent sans prévenir, et repartent également sans prévenir. Dans certains cas, en fonction de leur cause, elles peuvent être accompagnées de nausées, de frissons ou encore de vertiges.

La première chose à faire lorsque l’on est atteint de bouffées de chaleur, de manière plus ou moins régulière, est de faire attention à son hygiène de vie. En somme, d’avoir une alimentation équilibrée, une activité sportive régulière, mais aussi d’éviter le tabac. Pour tenter de prévenir ces bouffées, il faut également boire beaucoup : au minimum 1,5 litre d’eau par jour. Il convient également de porter des vêtements aux fibres fines ou légères, qui peuvent ainsi laisser la transpiration s’évacuer.

Sinon, quelques remèdes de grand-mère promettent de réguler les bouffées de chaleur.

Les huiles essentielles efficaces pour les bouffées de chaleur

L’huile d’onagre

L’huile d’onagre est la première des huiles essentielles à connaître lorsque l’on a des bouffées de chaleur. Elle sert à réguler la production des hormones féminines. L’huile d’onagre est prise par voie orale. Le matin, versez une cuillère à café de cette huile dans un verre d’eau froide. Et ingurgitez.

La sauge sclarée

L’huile essentielle de sauge sclarée est la seconde à connaître dans le traitement naturelle contre les bouffées de chaleur. Pour l’utiliser, massez le plexus solaire à l’aide d’une goutte d’huile essentielle de sauge sclarée.

Par voie orale, il suffit de mélanger deux gouttes d’huile de sauge sclarée dans une cuillère à café d’huile. La solution est à avaler trois fois par jours durant trois semaines pour les femmes d’ores et déjà atteintes de ménopause.

Après une semaine de pause, il est possible de reprendre la solution, à nouveau durant trois semaines. Et ainsi de suite. Attention cependant, cette huile essentielle est fortement déconseillée aux femmes enceintes ou allaitantes. Tout comme aux personnes ayant été atteints d’un cancer hormono-dépendant.

Saviez-vous que cette huile essentielle possède aussi des vertus pour nos cheveux!

L’aubépine

L’aubépine est un autre remède de grand-mère de grand-mère contre les bouffées de chaleur. Pour tirer profit de leurs propriétés, laissez infuser 15 grammes de fleurs d’aubépine dans 1 litre d’eau très chaude. Et ce durant plusieurs minutes. Pour lutter contre les bouffées de chaleur, en boire deux infusions par jour, durant une vingtaine de jours.Tout comme la sauge, cette huile essentielle est fortement déconseillée aux femmes enceintes ou allaitantes. Tout comme aux personnes ayant été atteints d’un cancer hormono-dépendant.

La menthe poivrée

La menthe poivrée est elle aussi bénéfique contre les bouffées de chaleur. Pour l’utiliser, il suffit de déposer 5 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée sur un stick olfactif neutre. Ensuite, le respirer dès lors qu’une bouffée de chaleur fait son apparition. La menthe poivrée donnera alors une sensation immédiate de fraîcheur.

L’acuponcture

L’acuponcture soigne bien des maux. Et cela de manière totalement naturelle. Dans le cas de bouffées de chaleur, l’acuponcture se révèle également comme un très bon traitement. Attention, cette médecine douce n’a pas pour vertu de totalement faire disparaître les bouffées. Mais elle en réduit la fréquence et la sévérité. L’hypnose peut, au même titre que l’acuponcture, avoir des effets sur les bouffées de chaleur.

Une douche bien fraiche

Et oui, nos aïeules ne cherchaient pas forcément très compliqué. Dès lors qu’une bouffée de chaleur fait son apparition, rafraichissez-vous. Une douche froide peut-être la solution. Sinon un verre d’eau très frais, ou un linge froid sur le visage. On ouvre les fenêtres pour laisser entrer l’air et, surtout, on baisse le chauffage. À l’ancienne.

Les autres traitements

Dans le cas où les bouffées de chaleur persisteraient, il est fortement conseiller d’en parler à son médecin traitant. Il conviendra alors pour ce dernier de faire des examens pour déterminer la cause exacte des bouffées de chaleur. Il pourra ensuite prescrire un traitement adapté.

Dans certains cas, de l’homéopathie peut être prescrite. Sinon la phytothérapie, un traitement à base de plante (tel que la sauge, le houblon ou encore le gattilier). Et, dans le cas de la ménopause et de l’andropause uniquement, un traitement médicamenteux hormonal peut être prescris au patient.

A ne pas manquer

Cannabidiol contre la dépendance au cannabis ?

Il peut sembler paradoxal qu'une solution possible à la dépendance au cannabis vienne d'un "ingrédient" du cannabis lui-même : le Cannabidiol (CBD), la deuxième...

Vaccin contre les covariables : à quoi faut-il s’attendre ?

Le vaccin est le mot magique dans lequel nous plaçons tout espoir de reprendre les anciennes habitudes pré-coviales. Oui, mais combien et surtout quelles...

7 types aliments qui augmentent les douleurs

C’est bien connu, « on devient ce que l’on mange ». Beaucoup vous le diront. Alors il est important de soigner son alimentation. Mais il l’est...

Comment soigner un orgelet de manière naturelle?

Peut-être avez-vous déjà eu un petit bouton de couleur rouge à la base de vos cils ? Appelé orgelet – ou compère loriot - ce...

Articles associés

Cannabidiol contre la dépendance au cannabis ?

Il peut sembler paradoxal qu'une solution possible à la dépendance au cannabis vienne d'un "ingrédient" du cannabis lui-même : le Cannabidiol (CBD), la deuxième...

Vaccin contre les covariables : à quoi faut-il s’attendre ?

Le vaccin est le mot magique dans lequel nous plaçons tout espoir de reprendre les anciennes habitudes pré-coviales. Oui, mais combien et surtout quelles...

7 types aliments qui augmentent les douleurs

C’est bien connu, « on devient ce que l’on mange ». Beaucoup vous le diront. Alors il est important de soigner son alimentation. Mais il l’est...

Comment soigner un orgelet de manière naturelle?

Peut-être avez-vous déjà eu un petit bouton de couleur rouge à la base de vos cils ? Appelé orgelet – ou compère loriot - ce...