Comment prendre soin de votre fibre capillaire ?

La fibre capillaire désigne l’ensemble des cellules qui composent la chevelure. Constituée essentiellement de kératine, elle assure la résistance et la bonne santé de vos cheveux. C’est pourquoi elle doit être bien entretenue pour maintenir vos cheveux brillants et faciles à coiffer. De la coloration végétale à l’application d’actifs naturels, voici quelques soins efficaces qui assurent une belle fibre capillaire.

Réaliser des soins de coloration végétale sur vos cheveux

La coloration végétale est un soin de cheveux très tendance qui suscite l’intérêt de beaucoup de femmes. Découvrons ensemble le fonctionnement de cette cure, ses composants, les étapes de mise en œuvre ainsi que les avantages.

Présentation et avantages de la coloration végétale comme soin capillaire

La coloration végétale est une méthode 100% naturelle d’entretien de la fibre capillaire, réalisée exclusivement avec des plantes. Contrairement à la coloration classique qui fonctionne par oxydation, cette cure naturelle ne pénètre pas la fibre capillaire. Les pigments se fixent puis se superposent sur la surface de la fibre. Ils constituent ensuite une enveloppe qui enrobe la fibre capillaire. Ainsi, l’action de la teinture végétale n’impacte pas la structure du cheveu et préserve son pH.

La coloration végétale des cheveux est un soin qui présente de nombreux avantages pour vos fibres capillaires. Plus qu’une teinture, c’est un soin capillaire qui nourrit le cheveu, l’épaissit et le vivifie. Sans additifs et produits chimiques, elle dure et ne dégorge pas comme une coloration chimique.

La coloration végétale de la fibre capillaire convient à tout type de cheveux : femmes comme hommes. Cheveux lisses, blancs, crépus, bruns, blonds ou roux, vous pouvez réaliser une teinture végétale de votre fibre capillaire. En raison de son caractère naturel, ce type de coloration convient également aux personnes allergiques ou ayant subi une chimiothérapie. Réalisée sur les cheveux d’une femme enceinte ou allaitante, elle est sans inconvénient sur la mère et le bébé.

Composants de la réalisation d’une coloration végétale de cheveux

Trois éléments sont indispensables pour réaliser naturellement une couleur à vos cheveux : plantes tinctoriales, ayurvédiques et eau chaude. Ces deux catégories de plantes déterminent le prix d’une coloration végétale et jouent différents rôles sur votre fibre capillaire. Connues depuis des siècles pour réaliser des teintures naturelles de cheveux, les plantes tinctoriales permettent de contenir les pigments colorants. Elles se fixent sur la paroi du cheveu ou cuticule. Les plantes tinctoriales les plus répandues sont le henné, l’indigo, le carthame des teinturiers et le rocou. Pour les cheveux blonds, la camomille, le safran, la vergette du Canada ou le curcuma sont aussi utilisés.

Les plantes ayurvédiques sont utilisées en raison de leur dimension énergétique et régulatrice. Généralement employées sous forme de poudre, elles jouent des rôles spécifiques dans la coloration des fibres capillaires. La poudre d’hibiscus par exemple permet de renforcer les reflets d’acajou de vos cheveux. Celle de brahmi assombrit ou obscurcit la chevelure. La poudre de bhringaraj prévient quant à elle l’apparition des cheveux blancs. Enfin, la plante d’amla facilite la prise d’effets des colorations végétales foncées.

L’eau chaude est le troisième composant d’une teinture végétale de cheveux. Elle est utilisée pour réaliser la pâte moelleuse à appliquer sur vos cheveux. Contrairement à l’eau froide ou bouillante, celle-ci libère plus facilement les pigments contenus dans les poudres des plantes. En effet, l’eau froide réduit l’action des pigments alors que bouillante, elle les cuit les rendant ainsi inopérants.

Différentes étapes d’une coloration végétale en salon de coiffure

La teinture végétale des fibres capillaires est un processus en six étapes qui débute par un diagnostic de vos cheveux. Le biocoloriste détermine avec vous la coloration végétale appropriée pour maintenir votre fibre capillaire en bonne santé. Après le diagnostic, vous passez ensuite au lavage avec un shampoing à base d’argile. L’action du shampoing à l’argile permet de purifier en profondeur vos cheveux. En tant que minéral, l’argile absorbe puis élimine les toxines et résidus chimiques qui encombrent la fibre capillaire. Une fois vos cheveux purifiés, la couleur végétale peut être appliquée. Le coloriste mélange les poudres de plantes à de l’eau chaude déminéralisée (70°) pour obtenir la couleur souhaitée. L’ensemble poudres de plantes et eau chaude est ensuite mélangé jusqu’à l’obtention d’une pâte moelleuse sans grumeaux. À 37°, la pâte est enduite sur les cheveux des racines jusqu’aux pointes.

Une fois appliquée, la coloration est posée sous chaleur pour une action plus efficace des pigments sur la fibre capillaire. Mais avant, les cheveux colorés sont recouverts d’un film transparent. L’ensemble est ensuite posé sous un casque à vapeur chauffante. Selon l’évolution de la pigmentation du cheveu, la durée de la pose peut varier entre 30 et 90 minutes. Lorsque le coloriste estime que la pigmentation des fibres est suffisante, il passe à l’étape du rinçage. Passés dans un bac à rinçage, les cheveux sont rincés jusqu’à disparition totale de toute trace de pigment. Cela se remarque dès que l’eau issue du rinçage devient totalement claire.

La dernière étape d’une teinture végétale de cheveux est l’application d’un masque à l’ylang-ylang. L’ylang-ylang est une huile essentielle aux multiples actions, obtenue à partir de fleurs parfumées de Cananga odorata. Le masque à l’ylang-ylang augmente la brillance de votre fibre capillaire, raffermit vos cheveux et renforce leur pousse. Il permet également de fixer la nouvelle couleur de vos cheveux tout en préservant l’éclat. Les propriétés cosmétologiques de l’ylang-ylang permettent en outre à limiter la chute de cheveux. Ce masque s’emploie particulièrement sur les cheveux asséchés des pointes jusqu’aux racines. Après l’application, il est important de laisser poser pendant 15 à 30 minutes avant de rincer.

Renforcer sa fibre capillaire avec des actifs naturels

En dehors de la coloration végétale, plusieurs actifs naturels permettent d’entretenir votre fibre capillaire et votre cuir chevelu (notamment s’il vous arrive d’avoir des croûtes à ce niveau). La phytokératine est un allié d’envergure pour les cheveux. En effet, la fibre capillaire de nos cheveux est constituée à 95% de kératine dont la quantité diminue avec le temps. En cela, la phytokératine est une excellente alternative qui compense le déficit de cette protéine dans les cheveux. C’est donc une importante source nourricière qui restructure vos cheveux et les rend plus forts.

Le silicone végétal est un grand protecteur des cheveux en transition. Extrait des algues rouges, il hydrate vos cheveux et les rend lisses. Il apporte aussi résistance et clarté à vos cheveux sans obstruer les pores ni laisser des débris. Le beurre de karité est aussi un actif naturel très puissant qui a des effets bénéfiques pour vos cheveux. Essentiellement composé d’insaponifiables, il facilite la régénération en profondeur de la fibre capillaire. Il renferme également des acides gras et diverses vitamines qui assurent la cohésion des écailles de cheveux en transition.

Certaines huiles naturelles sont également utilisées pour prendre soin des fibres capillaires. Citons notamment :

  • l’huile de germe de blé riche en bêta-carotène et vitamines A, B, C puis E
  • l’huile de coco idéale pour régénérer les cheveux secs, afros et antillais
  • l’huile d’avocat tonifiante et hydratante
  • l’huile de macadamia pour assouplir les cheveux et renforcer le film hydrolipidique de la fibre capillaire.

De même, les huiles essentielles adaptées aux cheveux sont aussi un allié de choix pour protéger votre chevelure, ou tout simplement la sublimer.

Appliquer du botox capillaire pour donner du tonus aux cheveux

botox capillaire pour cheveux

Le botox capillaire est un soin pour cheveux abîmés, issu de l’association de l’acide hyaluronique et de la kératine. Cette dernière apporte élasticité, éclat et force à vos cheveux. La kératine constitue également une couche protectrice des cheveux contre les agressions du quotidien. L’acide hyaluronique est par contre un revigorant de la fibre capillaire. Il hydrate les cheveux et évite qu’ils se cassent. Le botox capillaire rend les cheveux doux et ralentit leur vieillesse.

Comme la coloration végétale, le botox capillaire convient à tout type de cheveux, notamment les plus abîmés. En effet, les multiples décolorations et divers traitements chimiques de cheveux fragilisent la fibre capillaire. La toxine botulique est un soin capillaire qui peut se faire à la maison. Pour la réaliser, vous devez disposer de :

  • mayonnaise
  • bicarbonate de soude
  • vitamine E
  • huile de noix de coco
  • glycérine
  • huile d’argan
  • deux capsules de collagène

Trente minutes après l’application du botox capillaire, vous pouvez rincer vos cheveux à l’eau tiède avec votre shampoing habituel. Laissez ensuite vos cheveux sécher à l’air libre. Pour plus d’efficacité, il est important de réaliser ce botox à fréquence modérée (une fois par mois par exemple). En effet, son action sur les cheveux reste efficace sur 2 à 3 semaines. Notons enfin que l’alimentation équilibrée et la pratique du sport contribuent aussi à la bonne santé de la fibre capillaire.

A ne pas manquer

Articles associés