Combien de calorie dans un œuf selon sa préparation

Que l’on veuille perdre du poids ou non, le nombre de calories ingurgitées dans la journée compte toujours un peu. Mais pour ceux qui font attention au chiffre indiqué sur la balance tous les mois, alors l’œuf s’impose comme l’aliment à privilégier dans votre régime alimentaire. Véritable chouchou des français, il existe des dizaines de façon de préparer et de cuire son œuf. Chacune avec son lot d’avantages et d’inconvénients. Découvrez dans cet articles combien de calorie dans un œuf selon se méthode de préparation et de cuisson.

Les calories selon la taille de l’œuf

Évidemment, un œuf de taille plus petite aura moins de calories qu’un œuf de taille plus importante. Le Département de l’agriculture des États-Unis en fait une estimation :

  • Œuf de 40 grammes : 55 calories
  • Œuf de 45 grammes : 65 calories
  • Œuf de 50 grammes : 72 calories
  • Œuf de 55 grammes : 80 calories
  • Œuf de 63 grammes : 90 calories

Alors, forcement, le nombre de calories augmentera dès lors que l’on ajoutera du beurre lors de la cuisson, ou encore du fromage ou du bacon dans la préparation.

Mais qui du jaune ou du blanc est le plus calorique ? Et bien c’est le jaune qui, une fois cuit, représente près de 60 kilocalories. Le blanc, quant à lui, possède une valeur énergétique de 17 kilocalories.

Les calories selon la cuisson de l’œuf

oeuf poché

C’est l’œuf poché qui remporte le prix de la cuisson la moins calorique. Celui qui est cuit directement dans l’eau bouillante, sans sa coquille, apporte en moyenne 72 kilocalories pour un œuf.

L’œuf à la coque, cuit en trois minutes et laissant le jaune encore cru, est à égalité avec l’œuf dur. Pour ces deux cuissons, il faut compter 77,5 kilocalories par œuf.

Et c’est l’œuf au plat qui perd la compétition, avec une valeur énergétique de 91 kilocalories. Pour cause : le beurre rajouté dans la poêle pour éviter qu’il n’accroche.

  • Œuf à la coque : 77,5 kilocalories pour 50 grammes.
  • Œuf mollet : 65 kilocalories pour 45 grammes.
  • Œuf dur : 77,5 kilocalories pour 50 gramme.
  • Œuf poché : 72 kilocalories pour 50 grammes.
  • Œuf au plat : 91 kilocalories pour 50 grammes.

Les préparations qui apportent les calories

En quiche lorraine, les œufs sont mélangés au lait, à la crème fraîche mais surtout aux lardons. Alors forcément, pour une portion de 100 grammes, il faut compter près de 300 kilocalories ingurgitées. Pour ceux qui préfèrent les crêpes ou les pizzas, mauvaise nouvelle aussi puisque leur valeur énergétique atteint les 220 kilocalories.

Du côté de l’omelette, il faut compter environ 150 kilocalories pour une portion de 100 grammes. Mais ce sans rajouter de fromage, de lardon ou toutes autres choses qui ne feraient qu’augmenter la valeur énergétique du plat. Si vous êtes au régime, alors l’idéal reste encore de vous cuire une omelette avec un seul jaune, et plusieurs blancs. Elle n’en sera que moins calorique.

Et l’œuf dans les recettes sucées alors ? Dans des gâteaux, crèmes desserts ou pâtisseries, l’œuf est partout. Et il sera bien plus calorique une fois mélangé aux autres ingrédients. Pour un pain au chocolat, il faudra compter 300 kilocalories.

Les bienfaits des œufs

Mais l’œuf reste l’aliment équilibré à déguster sans compter si l’on fait attention à son régime alimentaire. Celui qui renferme neuf acides aminés utiles au fonctionnement de notre organisme est considéré comme la meilleure des protéines. Dans le cas d’un régime hyperprotéiné, il est alors largement conseillé.

Autre bon point pour ceux qui font attention à leur poids : l’œuf compte une très faible teneur en glucides. Côté lipides, c’est pareil. Un œuf contient 12% de lipides, contre 20% pour une viande grasse. Et en plus de cela, l’œuf se révèle comme un véritable coupe faim. Pas de raison donc de le placer dans la catégorie « à éviter ».

Les œufs sont notamment remplis de vitamines diverses. On y retrouve la vitamine B12, la vitamine A, D ou encore E. Dans le jaune, des antioxydants, qui protègent entre autres les yeux du vieillissement. L’œuf est également source de choline, bienfait dans le développement du cerveau. Sans oublier le sélénium, le phosphore, le zinc, le sodium ou encore le potassium. En somme, l’ensemble des oligoéléments et minéraux dont notre organisme à besoin.

Et la bonne nouvelle, c’est que tout le monde peut en manger. On peut introduire l’œuf dans l’alimentation d’un enfant à partir de ses 7 mois. Il est conseiller d’en durant la grossesse, notamment pour l’évolution du fœtus. Et on peut surtout en manger plusieurs par semaine, contrairement à ce que les scientifiques ont pu assurer dans le passé.

Attention cependant à consommer vos œufs bien frais. Ils peuvent se garder jusqu’à 5 semaines au réfrigérateur. Et si vous n’êtes plus vraiment sûr de la date de votre achat, alors faite le test : plongez l’œuf dans un verre d’eau. S’il flotte, alors il n’est pas frais. Sinon, il est près à être consommé.

A ne pas manquer

Quels sont les dangers de la graine de lin sur votre santé ?

Vous le savez peut-être déjà : les oméga-3 sont des acides essentiels à notre corps mais, ne sont pas fabriqués par celui-ci. Pour qu’il...

Articles associés