Des apprentissages différents produisent des ondes cérébrales différentes – Science News.co.uk

Pour la première fois, un groupe de chercheurs a réussi à démontrer que différents types d’apprentissage forment, dans le cerveau humain, des ondes cérébrales spécifiques et donc différentes les unes des autres.
Ce sont de véritables signatures neurales de l’apprentissage qui pourraient être, entre autres, d’une grande utilité pour l’étude de la neurobiologie en général et en particulier de celle liée aux tâches cognitives complexes afin d’aider les patients souffrant de troubles de la mémoire et de l’apprentissage.
L’étude a été publiée dans Neuron le 11 octobre.

Les différences entre les ondes cérébrales se caractérisent par le mouvement des neurones qui se combinent en oscillant à différentes fréquences. Selon Earl K. Miller, professeur de neuroscience et auteur de la recherche, peut-être qu’un jour une méthode pourrait être trouvée pour stimuler le cerveau humain afin d’optimiser les techniques d’entraînement pour atténuer les déficits mentionnés ci-dessus.

Selon les recherches, le cerveau s’engage dans deux types d’apprentissage différents : l’apprentissage explicite et l’apprentissage implicite. Selon Miller, l’apprentissage explicite est atteint lorsque l’on apprend avec la conscience d’apprendre (par exemple, lorsque l’on mémorise le long passage d’un livre).
L’apprentissage implicite représente le contraire, c’est-à-dire un type d’apprentissage dont on n’a pas pleinement conscience (par exemple, apprendre à faire du vélo). Selon le scientifique, plusieurs activités nécessitent les deux types d’apprentissage (par exemple, l’apprentissage d’un nouveau morceau de musique).

Sources et

A ne pas manquer

Articles associés