Les astrocytes sont essentiels pour la respiration et la fatigue – Science News.co.uk

Les astrocytes, sont des cellules en forme d’étoile que l’on trouve dans le système nerveux central des mammifères. Les scientifiques ont eu tendance à considérer les astrocytes comme de simples cellules de support pour les neurones en ce qui concerne le fonctionnement du cerveau, mais une nouvelle étude, publiée dans Nature Communications, montre que ces cellules sont également importantes et jouent des rôles clés.
Les scientifiques sont arrivés à cette conclusion en faisant des expériences sur des rats : lorsqu’ils inhibaient les astrocytes dans le cerveau des rats, ceux-ci avaient tendance à respirer à un rythme beaucoup plus faible et se fatiguaient beaucoup plus facilement en faisant des exercices normaux sur un tapis de collets.

Jeffrey C. Smith, Ph.D., chercheur principal au NIH National Neurological Institute Disorders and Stroke (NINDS), l’un des auteurs de la recherche, cette étude n’est que l’un des nombreux éléments de preuve que les scientifiques ont obtenus ces dernières années sur le rôle important que jouent les astrocytes dans le cerveau.
C’est aussi une recherche qui peut nous aider à comprendre le fonctionnement du cerveau, en particulier le rôle joué par les neurones dans le rythme de la respiration.

Selon les scientifiques, les astrocytes peuvent communiquer comme les neurones, notamment en libérant des messages chimiques, appelés transmetteurs, aux cellules voisines grâce à l’adénosine triphosphate.
A l’époque, ils réduisaient au silence les astrocytes, leur refusant ce type de communication, chez les rats, ils inspiraient et expiraient à un rythme nettement inférieur.
Cela signifie que la fatigue est arrivée plus tôt, de sorte qu’avec le silence des astrocytes, les rats n’ont pu parcourir que la moitié de la distance qu’ils avaient parcourue avant le silence.

Sources et

A ne pas manquer

Articles associés