Le monde, à la veille d’un million de décès dus à COVID-19

Cette semaine, le monde atteindra le million de décès dus à COVID-19. Les données sont à la limite de ce chiffre. Les infections mondiales s’élèvent à 32,7 millions, tandis que le nombre de décès atteint 991 224, selon les statistiques de l’Organisation mondiale de la santé

Le dernier jour, on a compté plus de 316 000 positifs, le deuxième chiffre le plus élevé à ce jour dans cette pandémie, et 5 700 décès, de sorte que la barrière du million de décès peut être dépassée dans les prochains jours.

Avec 16,2 millions de cas dans les Amériques, 6,7 millions en Asie du Sud et 5,6 millions en Europe, ces trois régions représentent plus de 85 % des infections mondiales.

Les trois régions présentent des pourcentages de décès similaires, les Amériques en comptant plus de 546 000, l’Europe 234 000 et l’Asie du Sud 110 000.

L’Europe a enregistré plus de 80 000 nouveaux cas samedi, le pire chiffre depuis le début de la pandémie, et près de 900 décès, un chiffre qui augmente lentement, mais qui reste inférieur à celui de la première vague de la pandémie en mars et avril, où l’on comptait plus de 5 000 décès par jour sur le Vieux continent.

Plus d’un tiers des cas mondiaux sont concentrés dans les deux pays les plus touchés, les États-Unis (environ sept millions d’infections) et l’Inde, avec près de six millions de cas.

Le Brésil se classe troisième, avec environ 4,7 millions d’infections, et la Russie quatrième, avec plus de 1,1 million.

La Colombie est en cinquième position avec près de 800 000 positifs, suivie du Pérou (794 000), du Mexique (720 000), de l’Espagne (716 000) et de l’Argentine (691 000).

Plus de 24,4 millions de patients se sont rétablis, soit environ les trois quarts du total, et sur plus de sept millions de cas actifs, un pour cent (environ 65 000) sont dans un état grave ou critique.

Jean-Pierre
Jean-Pierre
Médecin généraliste à la retraite après 32 ans d'exercice, je suis aussi passionné par l'évolution des outils technologiques comme internet. Ayant beaucoup plus de temps libre, j'ai lancé ce site internet afin de coupler mes deux passions : la médecine et les outils technologiques. Mon seul objectif est de partager mes connaissances au plus grands nombres et offrir un support ouvert à tous afin de partager les dernières actualités et innovations liées à la santé.

A ne pas manquer

Articles associés