Quand l’apparence des ongles est un signe d’alerte de certaines maladies

Si la couleur, la forme ou la texture de vos ongles n’est pas correcte, c’est-à-dire qu’ils ne sont pas uniformes ou lisses, il est possible qu’ils nous avertissent d’un problème dans l’organisme. Il peut s’agir d’une carence en zinc, d’un manque de fer, d’une anémie… mais les changements qui peuvent se produire dans les ongles sont nombreux et n’indiquent pas tous la présence d’un problème de santé grave. Nous expliquons

Les ongles sont chargés de protéger les tissus des doigts. Ils sont constitués de couches d’une protéine appelée kératine, qui est également présente dans d’autres parties du corps (cheveux, peau…).

Un ongle de main ou de pied sain est de couleur uniforme et lisse. Parfois, une humidité excessive ou une exposition prolongée à des produits chimiques (vernis à ongles, produits de nettoyage, etc.) peuvent expliquer des ongles faibles et cassants.

Mais il est important de savoir quand un changement dans les ongles nous indique qu’il est temps de consulter un médecin.

Selon Carmen Desmonts Salazar, pharmacienne chez DosFarma, les ongles en disent long sur notre santé et, dans de nombreuses occasions, « augmenter l’apport en vitamines et minéraux résout le problème ». Il permet également de garder vos mains bien hydratées et protégées des produits chimiques et de l’humidité excessive ».

« Dans d’autres situations, en revanche, ils nous avertissent que quelque chose ne va pas dans le corps. Des altérations subtiles, comme l’apparition de fossettes ou de vergetures, peuvent nous donner un grand avantage dans le diagnostic précoce d’une affection grave ».

Aspect des ongles : les dix changements les plus courants

1. taches blanches

La leuconychie, ou l’apparition de taches blanches, peut être due à de multiples facteurs. Lorsqu’ils sont petits, ils sont généralement totalement inoffensifs et peuvent être causés par un traumatisme ou une carence en un nutriment tel que le zinc.

Une petite bosse peut produire une tache blanche. Elle guérit généralement d’elle-même et disparaît lorsque l’ongle a repoussé complètement, ce qui prend six à huit mois, ou jusqu’à douze mois dans le cas des pieds.

Elles peuvent également être dues au psoriasis, une maladie chronique qui affecte la peau et provoque des squames et des rougeurs. Environ la moitié des personnes atteintes de psoriasis présentent également un psoriasis des ongles, c’est-à-dire un psoriasis des ongles.

2. Ongles courbes, en forme de cuillère

La coilonychie, ou ongles en forme de cuillère, se produit lorsque les bords s’incurvent vers le haut, au point que le centre est plus enfoncé, ressemblant à la forme d’une cuillère.

Cette altération est due à plusieurs facteurs, comme une carence en fer ou une anémie. Elle peut également être le symptôme de certaines maladies liées aux reins, au foie ou à la thyroïde. L’hémochromatose, par exemple, est une maladie dans laquelle l’organisme absorbe trop de fer provenant des aliments.

3. Les lignes de Beau

Il s’agit de rainures ou d’indentations qui traversent le clou d’un côté à l’autre. Elles se produisent parce que, pour une raison quelconque, la croissance de l’ongle a été interrompue (par exemple, un coup violent sur le doigt). Elles peuvent survenir en cas de diabète, notamment lorsque la maladie n’est pas bien contrôlée.

4. Clous de Terry

Cette altération signifie que l’ongle devient blanc opaque, à l’exception d’une petite ligne rose ou brune à l’extrémité. Ils apparaissent en cas de diabète mal contrôlé ou de maladie hépatique ou rénale.

5. Clous jaunes

Elles sont dues à de multiples raisons, comme l’utilisation excessive de cosmétiques ou de vernis à ongles, mais elles peuvent aussi cacher un problème de santé. Par exemple, les infections fongiques entraînent des changements de couleur, de texture et de forme. De même, les maladies pulmonaires peuvent également présenter ce symptôme.

6. Acropaquia

Se produit lorsque le bout des doigts s’élargit et que les ongles s’incurvent autour d’eux, formant une forme semi-circulaire. Ils sont le symbole d’une maladie du foie ou des reins, bien qu’ils apparaissent également chez les personnes atteintes du SIDA.

7. Ongles en pointillés

Des rainures apparaissent, semblables à de petites marques de poinçon. Ils sont fréquents chez les personnes atteintes de psoriasis, qui développent de petites fosses ou ont même une partie de l’ongle détachée de l’ongle.

8. Hémorragies linéaires subunguales

Il s’agit de petites hémorragies sous forme de fines lignes rouges s’étendant dans le sens de la croissance de l’ongle. Ils sont causés par certaines infections liées au cœur, comme l’endocardite ou la vascularite.

9. Les doigts d’Hippocrate

Il s’agit d’un trouble qui entraîne, entre autres, une courbure de l’ongle vers le bas. Il est associé à des maladies qui affectent la quantité d’oxygène dans le sang, par exemple le cancer du poumon.

10. Ongles cassants

C’est l’un des problèmes d’ongles les plus courants et il existe de nombreuses raisons pour lesquelles les ongles deviennent faibles et se cassent facilement. Dans de nombreux cas, elle est due à des facteurs externes qui sont faciles à corriger ou à éviter.

L’une des causes possibles est le vieillissement, bien qu’elle puisse également être due à un manque de nutriments, tels que le zinc ou le fer. La vitamine C accélère également la production de collagène, une substance qui permet aux ongles de pousser plus vite et plus fort.

La vitamine D est également nécessaire pour leur brillance et leur résistance. Un manque de ces deux vitamines expliquerait des ongles faibles, cassants et ternes.

De même, une exposition prolongée au vernis à ongles peut rendre les ongles fragiles et les faire s’écailler. En général, une utilisation excessive de vernis à ongles peut les rendre rugueux et ternes et même les colorer, si le pigment pénètre.

Il est également possible qu’elles soient dues à une humidité excessive ou à l’utilisation de produits de nettoyage sans gants. Une autre possibilité est qu’ils deviennent fragiles en raison d’un dérèglement de la glande thyroïde.

Comme nous l’avons mentionné précédemment, les ongles cassants sont l’un des problèmes les plus courants et, heureusement, ils sont assez faciles à résoudre.

Voici les conseils les plus utiles que nous donnent les experts de DosFarma pour renforcer les ongles.

Le meilleur court

Plus ils sont longs, plus ils risquent de se casser ou de se fissurer, surtout s’ils ne sont pas assez solides. En outre, les ongles longs favorisent l’accumulation de micro-organismes sous les ongles et entraînent des infections.

Une alimentation riche en vitamines et minéraux
Nous avons déjà mentionné l’importance du zinc (présent dans le foie, la viande rouge et les noisettes) et du fer (dans les fruits de mer, les épinards et la viande rouge). La vitamine C (brocoli, poivron rouge, kiwi, orange…), la vitamine D (soleil) et la vitamine E sont également nécessaires. Ce dernier est un puissant antioxydant que l’on trouve dans les amandes, les noisettes, les légumes à feuilles vertes et les huiles végétales.

Si nécessaire, l’apport de ces nutriments peut être augmenté au moyen d’un supplément ou d’un complément alimentaire, afin de faciliter l’apport nécessaire au rétablissement de la santé des ongles.

Ne pas abuser du vernis à ongles
Les manucures permanentes n’affectent pas nécessairement les ongles, seulement si elles sont réalisées avec des produits de mauvaise qualité. Dans ce cas, leurs composants chimiques entravent la création naturelle de kératine. Si vous remarquez que vos ongles se dédoublent en plusieurs couches ou se déforment, il est préférable d’éviter ces produits et de les reposer pendant quelques semaines jusqu’à ce qu’ils retrouvent leur force.

Ne pas utiliser de produits chimiques sans protection
Eau de Javel, détergents, acétone… Tous ces produits fragilisent les ongles s’ils sont utilisés régulièrement. Les personnes qui travaillent régulièrement avec des produits chimiques agressifs doivent porter des gants.

Évitez l’humidité excessive
Garder vos ongles propres et secs est l’une des clés pour les garder forts et sains. Un excès d’eau endommage la cuticule et la plaque de l’ongle (la surface rose) et les dessèche. L’humidité facilite également l’apparition de champignons et de bactéries. Il est donc conseillé de laisser vos mains respirer régulièrement et de ne pas abuser des gants et des chaussettes, surtout si vous passez du temps dans des environnements humides.

Ce conseil doit également être pris en compte lorsque vous vous lavez les mains et les pieds. Séchez-les toujours soigneusement pour éviter de laisser de l’humidité derrière vous.

Maintenir une hydratation adéquate
L’utilisation d’une crème hydratante pour les mains aidera à renforcer vos ongles, tout en les durcissant, en assouplissant les cuticules et en les gardant en bonne santé. Cette étape est encore plus importante pendant les mois les plus froids, car les températures froides sont très desséchantes pour la peau.

A ne pas manquer

Articles associés