Une nouvelle étude analyse les effets de la betterave comme complément de récupération

Le rôle de la betterave rouge (Beta vulgaris L.) en tant que complément relativement peu coûteux dans le sport, notamment pour accélérer la récupération après un exercice d’endurance, a été évalué par une équipe de chercheurs qui ont publié leurs conclusions dans le Journal of the International Society of Sports Nutrition.
La betterave rouge est un légume qui possède plusieurs propriétés. Il a des effets anti-inflammatoires, vasodilatateurs, antioxydants et même régulateurs sur les cellules.

Première étude évaluant les effets de la betterave sur les activités d’endurance physique

Comme l’expliquent les chercheurs dans le résumé de l’article, aucune étude scientifique n’a encore évalué les effets de la consommation de jus de betterave sur la récupération métabolique après un exercice d’endurance.
Les chercheurs ont principalement évalué les effets du jus de betterave sur la récupération dans les 48 heures qui suivent un marathon.

L’expérience

Les chercheurs ont recueilli du sérum avant, après, 24 heures après et 48 heures après le marathon auprès de 31 athlètes. Quinze des athlètes devaient ingérer des compléments de jus de betterave, tandis que 16 d’entre eux devaient ingérer une substance placebo.
Les chercheurs ont ensuite comparé les profils métaboliques des athlètes qui avaient pris du jus de betterave avec ceux qui n’en avaient pas pris.

Découvertes

Les chercheurs ont constaté que les athlètes qui avaient pris du jus de betterave retrouvaient l’état métabolique d’avant le marathon dans les 48 heures suivant le même marathon. Les mêmes effets ont été constatés dans le groupe témoin (athlètes ayant pris la substance placebo).
Parmi les métabolites considérés par les chercheurs comme représentatifs des effets du jus de betterave sur le statut métabolique des athlètes, on trouve les hydrates de carbone arabitol et xylose et les acides gras à chaîne impaire nonanoate et undecanoate.

La betterave rouge n’accélère pas la récupération métabolique

Les chercheurs expliquent dans leurs conclusions que les betteraves, du moins dans cette cour d’étude, n’ont pas accéléré la récupération métabolique des sujets dans les 48 heures suivant le marathon. Les seules fluctuations métaboliques significatives rencontrées par les auteurs de l’étude ont montré une variation aléatoire importante, une variation due en grande partie aux aspects biologiques et physiologiques intrinsèques des athlètes eux-mêmes ainsi qu’aux régimes athlétiques opposés.
Les chercheurs ont noté uniquement un effet du contenu glycémique de la betterave et une augmentation de l’activité microbienne stimulée par ce même légume. Les chercheurs admettent que l’on ne sait pas, et que l’on n’a pas étudié, quel effet, le cas échéant, ces caractéristiques auraient à long terme. Ils voulaient seulement vérifier s’il y avait une récupération métabolique immédiate (48 heures) qui, dans ce cas, n’a pas été trouvée.

Notes

  • Le jus de betterave – un complément de récupération métabolique post-marathon adapté ? | Journal of the International Society of Sports Nutrition | Texte intégral (DOI : 10.1186/s12970-021-00468-8)
  • A ne pas manquer

    Articles associés