Qu’en est-il de la peste bubonique en Mongolie ?

Maintenant que nous avons fait l’expérience de ce que signifie traverser une pandémie, nous sommes sensibles à tous les signaux d’alarme possibles. Au cours des derniers jours, les autorités chinoises ont fait état d’un cas confirmé et d’au moins un autre cas suspect de peste bubonique dans la région autonome de Mongolie intérieure. Pour l’instant, cependant, il ne semble pas y avoir de raison de croire que l’infection pourrait se propager à grande échelle.

Deux cas connus. Le premier patient est un berger soigné à l’hôpital de la ville de Bayannur, maintenant dans un état stable et en quarantaine. La manière dont l’homme a contracté l’infection n’est pas claire, mais la dynamique de la contagion d’un autre patient possible, un garçon de 15 ans qui a été en contact avec un marmotte attrapé par un chien. Les autorités ont demandé à la population de éviter de chasser, de toucher ou de manger des rongeursIl est important d’éviter les animaux nuisibles, en particulier les marmottes, les réserves possibles de l’agent pathogène (la bactérie Yersinia pestis), et de se tenir à l’écart de tout rongeur mort. Le niveau d’alerte sanitaire est passé à trois sur un maximum de quatre, et restera élevé jusqu’à la fin de l’année.

L’infection. Le peste bubonique est causé par l’introduction dans le corps de la bactérie Yersinia pestis par la morsure d’une puce à son tour infectée par un rongeur. L’hôte le plus courant de l’infection est généralement le rat, mais en Mongolie intérieure, c’est plus souvent la marmotte, très répandue dans les zones rurales. Les symptômes comprennent une forte fièvre, une sensation générale de malaise et un gonflement des ganglions lymphatiques dans l’aine et les aisselles (qui gonflent et forment des bulles). Le forme pulmonaire de la pesteElle concerne les voies respiratoires inférieures et se transmet d’homme à homme par voie aérienne, même sans piqûre de puce.

Maintenant, il peut être soigné. Tout au long de l’histoire, la peste bubonique a été une maladie extrêmement mortelle : la pire épidémie, la peste noire du 14e siècle, a tué au moins un tiers des 75 à 80 millions d’habitants de l’Europe, lors de l’une des vagues d’infection les plus meurtrières jamais enregistrées. En 1665, la peste bubonique a pris un cinquième de la population de Londres, tandis que 12 millions de personnes sont mortes lors des épidémies qui se sont développées entre la Chine et l’Inde au XIXe siècle. Quelques foyers mineurs subsistent aujourd’hui dans certaines parties du monde, comme au Congo et à Madagascar.

Si elle est négligée, la peste bubonique est mortelle dans 30 à 60 % des cas. Mais heureusement, détectée à temps comme cela semble avoir été le cas pour les deux patients, elle peut être traitée avec des antibiotiques. Le système de surveillance précoce devrait contribuer à prévenir une propagation excessive de la contagion. Cela semble être la véritable ampleur de la nouvelle : il ne s’agit donc pas d’une nouvelle menace de pandémie en provenance de l’Est. Comme le souligne le New York Times, les États-Unis connaissent en moyenne 7 cas de peste bubonique par an, le plus souvent dans les zones rurales des États de l’Ouest.

A ne pas manquer

Vaccin contre les covariables : à quoi faut-il s’attendre ?

Le vaccin est le mot magique dans lequel nous plaçons tout espoir de reprendre les anciennes habitudes pré-coviales. Oui, mais combien et surtout quelles...

7 types aliments qui augmentent les douleurs

C’est bien connu, « on devient ce que l’on mange ». Beaucoup vous le diront. Alors il est important de soigner son alimentation. Mais il l’est...

Comment soigner un orgelet de manière naturelle?

Peut-être avez-vous déjà eu un petit bouton de couleur rouge à la base de vos cils ? Appelé orgelet – ou compère loriot - ce...

Anti-cernes naturels : top 10 des meilleurs remèdes de grand-mère

Vous êtes fatigués, stressés. Vous collègues vous le disent : « tu n’as pas bien dormi toi cette nuit ? » Et c’est vos...

Articles associés

Vaccin contre les covariables : à quoi faut-il s’attendre ?

Le vaccin est le mot magique dans lequel nous plaçons tout espoir de reprendre les anciennes habitudes pré-coviales. Oui, mais combien et surtout quelles...

7 types aliments qui augmentent les douleurs

C’est bien connu, « on devient ce que l’on mange ». Beaucoup vous le diront. Alors il est important de soigner son alimentation. Mais il l’est...

Comment soigner un orgelet de manière naturelle?

Peut-être avez-vous déjà eu un petit bouton de couleur rouge à la base de vos cils ? Appelé orgelet – ou compère loriot - ce...

Anti-cernes naturels : top 10 des meilleurs remèdes de grand-mère

Vous êtes fatigués, stressés. Vous collègues vous le disent : « tu n’as pas bien dormi toi cette nuit ? » Et c’est vos...