Un nouveau capteur pour surveiller le flux sanguin affiche une précision sans précédent

Un nouveau capteur de débit, plus fin et beaucoup plus sensible que les modèles précédents, a été mis au point par une équipe de chercheurs de l’Université du Massachusetts Amherst. Selon le communiqué fourni par l’université elle-même,[1] ce nouveau capteur de débit pourrait être très utile pour les applications médicales. Le nouveau capteur est décrit dans une nouvelle étude publiée dans Nature Communications.[2] et a été créé par une équipe de chercheurs dirigée par Jinglei Ping, professeur adjoint de génie mécanique et industriel.

Les capteurs de débit sont des dispositifs spéciaux utilisés pour mesurer la vitesse des liquides ou des gaz lorsqu’ils se déplacent dans un flux. Cette même vitesse est un paramètre physiologique très important mais, à ce jour, les dispositifs permettant de mesurer les vitesses de ces flux dans le corps humain ne sont pas très compacts et sont parfois imprécis ou instables.
Au contraire, ce nouveau capteur est basé sur le graphène et peut détecter les vitesses d’écoulement avec une sensibilité allant jusqu’à un micromètre par seconde (moins de quatre millimètres par heure).
[1]

Un tel capteur, par exemple, pourrait calculer les variations infimes du débit sanguin avec une précision sans précédent. On pourrait penser, comme l’expliquent les chercheurs eux-mêmes, à implanter un dispositif dans les vaisseaux sanguins avec ce capteur à l’intérieur pour avoir des mesures précises comme jamais auparavant. Une excellente utilisation, selon le même Ping, pourrait être d’utiliser un tel capteur pour surveiller la vitesse du flux sanguin dans les vaisseaux profonds du cerveau. De cette façon, vous pourriez, entre autres, comprendre le fonctionnement des mêmes neurones qui sont à la base et qui contrôlent le même flux sanguin.

Notes et

A ne pas manquer

Articles associés