Mélanome : les scientifiques identifient un nouveau médicament qui « affame » les cellules cancéreuses

Un groupe de chercheurs du Sanford Burnham Prebys Medical Discovery Institute a identifié un nouveau médicament qui semble bloquer l’absorption de la glutamine, ce qui pourrait s’avérer utile pour plusieurs types de cancer. Le nouveau médicament semble ralentir efficacement la croissance du mélanome. Il s’agit d’une molécule qui agit sur un transporteur de glutamine particulier, appelé SLC1A5. Ce transporteur est à la base de la nutrition des cellules cancéreuses.
Selon le communiqué de presse paru sur le site de Sanford Burnham Prebys,[1] ce nouveau médicament pourrait s’avérer utile dans le traitement du mélanome et d’autres cancers. L’étude a été publiée dans Molecular Cancer Therapeutics.[2]

Selon Ze’ev Ronai, directeur du National Cancer Institute (NCI) et auteur principal de l’étude, on espère que ce médicament aidera les personnes atteintes de mélanome. Rien qu’aux États-Unis, plus de 7 000 personnes meurent chaque année d’un mélanome, selon le même communiqué.[1] qui est basé sur les données de l’American Cancer Society.

« Il s’agit d’une étude très importante car de nombreux médicaments ciblés pour le traitement du mélanome ont été considérablement entravés par le développement rapide de la résistance au traitement, parfois en l’espace de quelques mois. Bien que les approches d’immunothérapie soient prometteuses, elles ne sont efficaces que chez un sous-ensemble de patients, et une résistance au traitement peut également se développer dans ce contexte. »[1] explique M. Celeste Simon, professeur au département de biologie cellulaire et développementale et directeur scientifique de l’Abramson Family Cancer Research Institute (Université de Pennsylvanie).

Notes et

A ne pas manquer

Articles associés