Une équipe de scientifiques crée une tétine « intelligente » qui surveille la santé des bébés en analysant leur salive

Une équipe de chercheurs de l’université de l’État de Washington a mis au point un mannequin « intelligent » permettant de surveiller la santé des bébés dans les hôpitaux. Le nouveau dispositif est décrit dans une étude parue dans Biosensors and Bioelectronics.

Le mannequin bioélectronique est entièrement sans fil

Le mannequin bioélectronique est entièrement sans fil et peut surveiller les électrolytes dans le corps des bébés, ce qui peut être très utile, notamment dans les unités de soins intensifs néonatals. En particulier, l’appareil surveille les niveaux d’ions sodium et potassium. Ce sont des électrolytes qui permettent de savoir si les bébés sont déshydratés. Un bébé déshydraté a un risque plus élevé de connaître divers problèmes de santé, et les personnes les plus exposées au risque de déshydratation sont généralement les bébés nés prématurément, selon le communiqué de l’Université américaine.

Le dispositif effectue une surveillance continue en temps réel

Jong-Hoon Kim, professeur associé à l’école d’ingénierie et d’informatique de l’université américaine et auteur correspondant de l’étude, explique que si les bébés prématurés reçoivent des soins de meilleure qualité au cours du premier mois de leur naissance, ils ont de meilleures chances de survie. Cela signifie toutefois qu’il faut prélever du sang sur le corps des bébés au moins deux fois par jour. Outre l’argument du caractère invasif, il y a aussi le fait que les données ne sont obtenues qu’à deux moments de la journée de vie du bébé, alors qu’un dispositif tel que celui créé par les chercheurs effectue un suivi continu en temps réel.

Les chercheurs ont utilisé des mannequins communs

Des dispositifs permettant de tester les niveaux de ces électrolytes dans la salive des enfants avaient déjà été créés par le passé, mais ces dispositifs sont toujours encombrants et nécessitent des procédures qui ne sont ni simples ni rapides.
Les chercheurs ont utilisé des mannequins disponibles dans le commerce en installant sur ces objets de petits capteurs qui mesurent les concentrations d’ions sodium et potassium dans la salive. Les données sont ensuite transmises sans fil, via la technologie Bluetooth, à des ordinateurs afin d’être consultées par les professionnels de la santé.

Les chercheurs veulent créer un dispositif encore plus pratique à utiliser et recyclable

Les chercheurs veulent créer un dispositif encore plus pratique à utiliser et recyclable afin que les bébés puissent être reliés à moins de câbles lorsqu’ils sont en soins intensifs néonatals. Le but, comme Kim lui-même le laisse entendre, est de se débarrasser de tous ces enfants.

Jean-Pierre
Jean-Pierre
Médecin généraliste à la retraite après 32 ans d'exercice, je suis aussi passionné par l'évolution des outils technologiques comme internet. Ayant beaucoup plus de temps libre, j'ai lancé ce site internet afin de coupler mes deux passions : la médecine et les outils technologiques. Mon seul objectif est de partager mes connaissances au plus grands nombres et offrir un support ouvert à tous afin de partager les dernières actualités et innovations liées à la santé.

A ne pas manquer

Articles associés