Une sensibilité accrue au sel est liée à un risque plus élevé d’hypertension artérielle – Science News.co.uk

Les personnes qui sont plus sensibles au sel peuvent avoir un risque plus élevé de développer une hypertension artérielle, selon une déclaration publiée sur le site Web de l’American Heart Association.
On sait déjà qu’une plus grande sensibilité au sel est plus fréquente chez les personnes souffrant d’hypertension. Les chercheurs, qui ont réalisé une nouvelle étude parue dans la revue Hypertension, ont voulu approfondir ce lien.

Ils ont donc recueilli les données de 1604 adultes chinois qui ont été soumis à un régime pauvre en sel pendant sept jours. Après cette première phase, les sujets devaient ensuite poursuivre un régime de même durée mais à forte teneur en sel. Les chercheurs ont constaté que les personnes présentant une sensibilité élevée au sodium étaient 43 % plus susceptibles de développer une hypertension artérielle que celles qui avaient une sensibilité normale au même sodium.

Les chercheurs expliquent toutefois qu’ils n’ont pas pu trouver de liens au niveau génétique ou au niveau d’autres biomarqueurs concernant la sensibilité au sel, raison pour laquelle des études supplémentaires sont nécessaires pour comprendre pourquoi ces personnes sont plus sensibles au sel. En outre, l’étude est limitée parce qu’elle n’a été menée que sur des Chinois et il est clair que d’autres études similaires à l’avenir devront prendre en compte des groupes de personnes beaucoup plus importants, issus de groupes ethniques et de pays plus nombreux. En effet, explique Gordon Harold Williams, chercheur non impliqué dans l’étude, les facteurs et les différents mécanismes impliqués dans la plus ou moins grande sensibilité au sel sont si nombreux, combinés à des facteurs environnementaux, qu’il est difficile d’identifier une variation génétique particulière.

A ne pas manquer

Articles associés