Comment faire baisser l’hémoglobine glyquée naturellement?

HbA1c ou A1C, ces formules bien compliquées vous disent quelque chose ? Elles constituent un indicateur très important pour les personnes diabétiques : l’hémoglobine glyquée.

L’hémoglobine glyquée mesure l’équilibre général de votre diabète au cours des deux ou trois derniers mois. Sa vérification se fait via une prise de sang et son taux est indiqué en pourcentage. Votre taux de glycémie, lui, peut se mesurer quotidiennement et est indiqué en grammes par litre de sang.

Au plus la glycémie est élevée chez un patient diabétique au plus son hémoglobine devient glyquée.  Faire baisser le taux d’hémoglobine glyquée est nécessaire quand celui-ci est trop élevé. Cela permet de limiter les complications liées au diabète.

Comment y arriver naturellement? La réponse de notre spécialiste ci-dessous !

Qu’est-ce que l’hémoglobine glyquée ?

Lorsque l’on mange, les aliments se transforment en glucose et passent dans le sang. Après le repas, le taux de glycémie du corps augmente. En temps normal, c’est l’insuline qui permet aux cellules du corps d’absorber le glucose du sang. Mais ce n’est pas le cas chez les personnes diabétiques car, elles sont insensibles à l’insuline.

Le glucose sanguin forme alors une substance que l’on appelle HbA1c ou hémoglobine glyquée. On dit que l’hémoglobine est glycosylée car une molécule de glucose s’est fixée à elle pour apporter de l’énergie aux tissus.

Pourquoi effectuer le test sanguin tous les trois mois ?

mesurer l’hémoglobine glyquée

Le glucose reste fixé deux ou trois mois aux globules rouges et à l’hémoglobine. C’est la raison pour laquelle on pratique une prise de sang aux patients diabétiques tous les trois mois pour vérifier à la fois, leur taux de glucose dans le sang, et l’efficacité de leur traitement pour le diabète.

Conséquences d’un taux élevé d’hémoglobine glyquée

  • maladies cardiovasculaires : crise cardiaque ou accident vasculaire cérébral ;
  • maladies rénales ;
  • mauvaise cicatrisation des plaies ;
  • problèmes oculaires ;
  • engourdissement ou picotements des pieds…

Pourquoi mesurer l’hémoglobine glyquée ?

Le test de glycémie à domicile peut être un outil important et utile pour gérer votre glycémie au quotidien. Pourtant, il ne fournit qu’un aperçu de ce qui se passe au moment même.

L’image complète de ce qui se déroule à long terme est donnée via la mesure de l’hémoglobine glyquée. C’est donc un résultat bien plus fiable que le dosage quotidien de la glycémie.

Faire baisser votre taux d’hémoglobine glyquée naturellement

baisser taux d’hémoglobine glyquée naturellement

Faire descendre de un pourcent votre taux d’hémoglobine glyquée signifie que votre risque de complication cardiaque diminue de 20 % !

Suivez un régime pauvre en glucides et préférez des glucides lents

Il est démontré que 94 % des patients suivant un régime très pauvre en glucides ont perdu du poids et peuvent arrêter les piqûres d’insuline (source CrossMark, original research).  

Comme leur nom l’indique, les glucides lents provoquent une libération plus lente du glucose dans votre sang.

Quels aliments sont des glucides lents ?

Avoine, muesli, graines de Chia, amarante, mûres noires, figues séchées, algues séchées, quinoa, noix de cajou, banane plantain, datte, baies de goji, riz complet, amandes, papaye, kiwi…

Et les glucides rapides alors ?

Leur goût nous ravit mais, sachez qu’ils ne sont absolument pas conseillés pour la santé !

Sucre, miel, riz blanc, jus de pomme, galette de riz, viennoiseries pour le petit-déjeuner… Ces aliments sont vraiment à éviter !

Atteindre un poids exemplaire pour la santé

La perte de 5 à 10 % de votre poids corporel diminue de moitié vos chances de souffrir de diabète (source healthline.com).

La résistance à l’insuline est due à la graisse abdominale, autour du foie et du pancréas. Faire régime et donc, perdre cette mauvaise graisse, permet de diminuer le taux de glycémie et de retrouver une sensibilité à l’insuline.

Le régime pauvre en glucides vu ci-dessus est idéal à suivre.

Le régime Paléo, vous connaissez ?

Il consiste à consommer des aliments naturels ou non transformés comme les fruits, les légumes et les racines. Le sel ou les produits laitiers ne font, par exemple, pas partie du menu.

Via ce régime, vous mangez comme au temps des hommes préhistoriques. En bref, si l’homme des cavernes ne mangeait pas un ingrédient, vous ne le mangez pas non plus !

Ce régime permet aussi de faire baisser l’hémoglobine glyquée

Manger des aliments non raffinés

Huile, sucre, sel, céréales…

C’est surtout via ces aliments raffinés que l’on ingère des sucres et des mauvaises graisses. Sans eux, votre alimentation est plus saine et vous pouvez ainsi mieux contrôler votre taux d’hémoglobine glyquée.

Trouvez l’équilibre entre vos bons acides gras

Un déséquilibre oméga-3 et oméga-6 provoque des maladies chroniques comme le diabète.

L’huile de soja, de tournesol ou de maïs est riche en oméga-6. Sans nous en rendre compte, nous en consommons plus que ce que nous pensons : dans la margarine, les plats préparés, les graisses de friture…

Les acides oméga-3 peuvent être ingérés via notre alimentation. Dans les poissons gras tels que le thon ou les sardines. Toujours à consommer de façon limitée !

Mangez à des heures régulières

Sauter des repas, attendre trop longtemps entre deux repas ou manger trop et trop souvent sont de mauvaises habitudes. Ce n’est pas du tout conseillé dans le cas d’hémoglobine glyquée élevée et de diabète car cela provoque trop de fluctuation au niveau de votre taux de glycémie.

Découvrez notamment nos conseils pour savoir que manger le matin lorsqu’on est diabétique.

Faites du sport et bougez !

Augmentez votre niveau d’activité est un facteur important qui influence vos valeurs d’hémoglobine glyquée.

La marche, la natation, le vélo sont des sports qui peuvent améliorer votre sensibilité à l’insuline. Commencez par une promenade de 20 minutes après le déjeuner pour sortir le chien ou simplement vous aérez l’esprit.

Créez ensuite jusqu’à 150 minutes d’activité supplémentaire par semaine. Faites une activité qui vous plaît et ne passez pas deux jours sans faire de l’exercice. Être plus actif est essentiel pour réduire le risque de développer du diabète.

Surveillez votre glycémie avant et après l’effort. Vous constatez que le taux de glycémie est certainement plus élevé après l’exercice car davantage de sucre est libéré par le foie durant l’effort.

C’est un phénomène tout à fait normal qui ne doit pas vous inquiéter. Ne l’oubliez pas : tout exercice vaut mieux que pas d’exercice.

Derniers conseils de notre spécialiste santé

Si vous avez un taux élevé d’hémoglobine glyquée, vous devez considérer la gestion du diabète comme un travail à effectuer. Le temps et les efforts que vous y consacrez peuvent se traduire par un bon contrôle et une meilleure qualité de vie.

Suivre un mode de vie sain est la clé vers une meilleure santé.  Et c’est ainsi, que vous faites baisser votre hémoglobine glyquée !

A ne pas manquer

Le « Nez » électronique détecte le cancer et d’autres maladies dues aux odeurs de l’air expiré

Des solutions conçues pour faire l'analyse des gaz respiratoires, ceux que nous expulsons lorsque nous respirons, sont développées par une équipe de chercheurs du...

Virus qui « tue » le cancer du côlon en activant le système immunitaire créé par les scientifiques…

Un virus qui peut aider à tuer les cellules cancéreuses pourrait un jour améliorer la capacité du système immunitaire à réagir afin d'éradiquer les...

Une femme qui a eu le COVID-19 pendant sa grossesse accouche d’un bébé avec des anticorps protecteurs

Un bébé est né avec des anticorps protecteurs contre le COVID-19 d'une mère qui avait été infectée par son virus, le SRAS-CoV-2, pendant sa...

Articles associés

Le « Nez » électronique détecte le cancer et d’autres maladies dues aux odeurs de l’air expiré

Des solutions conçues pour faire l'analyse des gaz respiratoires, ceux que nous expulsons lorsque nous respirons, sont développées par une équipe de chercheurs du...

Virus qui « tue » le cancer du côlon en activant le système immunitaire créé par les scientifiques…

Un virus qui peut aider à tuer les cellules cancéreuses pourrait un jour améliorer la capacité du système immunitaire à réagir afin d'éradiquer les...

Une femme qui a eu le COVID-19 pendant sa grossesse accouche d’un bébé avec des anticorps protecteurs

Un bébé est né avec des anticorps protecteurs contre le COVID-19 d'une mère qui avait été infectée par son virus, le SRAS-CoV-2, pendant sa...