Quelle homéopathie pour un bouton de fièvre ou de l’herpès ?

0
166
Soigner un bouton de fièvre grâce à l'homéopathie

Face à un bouton de fièvre, certains patients se demandent si l’homéopathie est efficace. La réponse est oui : voici le traitement à adopter.

Le bouton de fièvre, aussi appelé herpès labial, est une infection virale très contagieuse mais légère. Elle peut être traitée par de l’homéopathie, cette médecine douce qui repose sur le principe de similitude, ou « traiter le mal par le mal ». Découvrez les symptômes du bouton de fièvre et de l’herpès labial et comment se soigner avec l’homéopathie

Qu’est-ce qu’un bouton de fièvre ?

Gros plan sur bouton de fièvre

Le bouton de fièvre est une vésicule jaunâtre qui apparait suite à une contamination par le virus de l’herpès simplex 1 (HSV1). Ce virus très contagieux reste dormant tant qu’il n’a pas été réactivé par le stress, l’épuisement, la fièvre, le froid, l’exposition au soleil ou les règles menstruelles. Il crée alors ce que l’on appelle des boutons de fièvres, qui sont inconfortables, disgracieux mais aussi parfois douloureux. L’herpès labial crée des boutons sur le bord de la lèvre, dans la bouche ou dans le nez, tandis que l’herpès génital crée des boutons sur les organes génitaux.

L’herpès labial peut causer un bouton de fièvre ou un amas de boutons sur une plage de 1 à 2 cm. Le taux de récidive de cette pathologie est important car le virus va rester dans l’organisme même après s’être déclaré avec des boutons de fièvre. C’est pourquoi il est important de trouver un traitement qui soit à la fois doux et efficace. 

Est-ce que le bouton de fièvre est contagieux ?

Traiter le bouton de fièvre

La personne qui présente des boutons de fièvre dus à l’herpès labial est effectivement très contagieuse. Cela vaut depuis l’apparition du bouton et ce jusqu’à ce qu’il sèche. Elle peut transmettre le virus par contact (embrassades, baisers et relations sexuelles). Mais elle peut aussi le transmettre via des objets qu’elle aurait touchés après avoir touché son bouton par exemple. Après contamination, la période d’incubation est située entre 1 et 6 jours.

L’homéopathie est-elle efficace pour soigner les boutons de fièvre ?

L’homéopathie est une solution efficace pour soigner les boutons de fièvre. Non seulement, elle traite les crises d’herpès, mais en plus, elle prévient les récidives. Il n’y a aucune contre-indication à l’homéopathie pour soigner les boutons de fièvre.

Comment soigner les boutons de fièvre liés à l’herpès labial avec l’homéopathie ?

Traitement homéopathique

Pour soigner les boutons de fièvre liés à l’herpès avec l’homéopathie, plusieurs médicaments sont conseillés :

  • Le Vaccinotoxinum, à utiliser dès les premiers symptômes
  • Le Rhus toxicodendron, à associer au Vaccinotoxinum
  • L’Apis mellifica, pour apaiser les sensations de brûlure, également dès les premiers symptômes

Dès les premiers signes d’herpès labial, prenez 5 granules toutes les 2 heures de Vaccinotoxinum 15 CH, et 5 granules de Rhus Toxicodendron 9 CH, toutes les 2 heures également. Complétez avec de l’Apis mellifica 15 CH. Dès l’amélioration des symptômes, espacez les prises. 

D’autres médicaments homéopathiques peuvent être conseillés :

  • Natrum Muriaticum 9 CH en cas de récidive de l’herpès à cause de l’exposition aux UV
  • Sepia 7 CH en cas de récidive due aux menstruations
  • Borax 5 CH en cas de lésions dans la bouche
  • Mezereum 5 CH et Graphites 5 CH lorsque les boutons sont au stade de croûtes, pour limiter l’écoulement de liquide jaunâtre et éviter les démangeaisons
  • Staphysaglia 9 CH en cas d’aggravation due à un état de stress.

Pour les doses, consultez un médecin homéopathique qui pourra vous faire une prescription en fonction de vos symptômes. En effet, en homéopathie, il est important de faire d’abord un bilan de votre état pour apporter une solution vraiment adaptée. 

Si vous souffrez de boutons de fièvres liés au virus de l’herpès, l’homéopathie vous apportera une solution adaptée et efficace, y compris en cas de récidive. N’hésitez pas à consulter un médecin expert en homéopathie dès les premiers signes d’herpès pour bénéficier d’un traitement approprié.

Article précédentFrissons dans la tête : comment les interpréter ?
Article suivantPourquoi et comment bien donner du magnésium à ses enfants ?