Quels sont les dangers de la graine de lin sur votre santé ?

Vous le savez peut-être déjà : les oméga-3 sont des acides essentiels à notre corps mais, ne sont pas fabriqués par celui-ci. Pour qu’il y en ait en quantité suffisante dans l’organisme, on conseille d’en consommer via certains poissons gras (saumon, sardines) ou via des plantes (lin, noix, colza).

Qu’il soit consommé en graine ou en huile, le lin constitue une des meilleures sources d’oméga-3. Une graine en contient de 55 à 60 % !

C’est donc un aliment excellent pour la santé qui est, en plus, composé de 28 à 30 % de protéines et de 35 % de fibres et de phytœstrogènes.

Mais, saviez que s’il est mal utilisé, le lin engendre un risque grave pour la santé ?

En effet, sa surconsommation ou sa mauvaise consommation peuvent provoquer des effets secondaires néfastes.

Dans cet article, nous vous expliquons les risques liés à la consommation du lin et les astuces à adopter afin de ne profiter que de ses bienfaits.

L’huile de lin, interdite en France durant 50 ans !

Vous lisez bien : l’huile de lin est interdite à la consommation en France dès la fin de la Seconde Guerre mondiale et ce, jusqu’en 2009.

À l’époque, les huileries procèdent à l’extraction à chaud de l’huile. Les artisans se sont rendu compte que, si elle est exposée à la chaleur, l’huile de lin devient toxique et perd ses qualités nutritionnelles.

Après de nombreux tests, les chercheurs confirment que les acides gras polyinsaturés qui composent cette huile ne supportent pas la chaleur et la rendent toxique et fragile.

La consommation de celle-ci est dès lors interdite en France, mais toujours autorisée dans d’autres pays.

Depuis, des artisans ont prouvé qu’en la fabriquant selon le procédé traditionnel, l’huile reste saine et bénéfique pour la santé.

L’AFSSA (agence française de sécurité sanitaire des aliments) permet alors la réintroduction de l’huile sur le marché de la consommation en 2009, sous certaines conditions.

Sous quelles conditions l’huile de lin peut-elle être vendue ?

Sa durée de consommation doit être limitée à neuf mois. Dès que votre bouteille est ouverte, conservez-la au frigo, pour deux à trois semaines maximum. Passé ce délai, l’huile peut rapidement devenir rance et toxique.

Vous avez remarqué que les bouteilles d’huile de lin sont toujours fabriquées en verre opaque ? C’est parce que l’huile est sensible à la lumière et à l’oxygène.

Il faut bannir l’huile de lin pour la cuisson de vos aliments. Mais par contre, sachez qu’elle convient parfaitement comme huile de table.

Le lin provoque des problèmes de santé

Problèmes digestifs

L’estomac digère mal les graines de lin et si vous en mangez en grande quantité, elles causent des problèmes digestifs : ballonnements, gaz, maux d’estomac et nausées.

Elles sont riches en fibres et un excès de celles-ci provoque une obstruction de l’œsophage ou des intestins.

Enfin, la dureté et la forme des graines peuvent causer des saignements au niveau de la paroi intestinale.

La solution pour échapper à ce problème est de recouvrir vos graines de lin d’eau et de les laisser gonfler toute la nuit, comme vous le faites avec les graines de chia. Le résultat obtenu est bien plus digeste pour l’organisme !

L’autre possibilité est de les broyer au mixeur et d’ainsi créer une poudre de graines de lin. Notez cependant que celle-ci doit être gardée maximum trois jours au réfrigérateur, pas plus.

Effets secondaire toxiques

Les graines de lin contiennent des non-nutriments qui empêchent au corps d’absorber les minéraux (calcium, zinc, magnésium, cuivre et fer). Les non-nutriments se décomposent sous l’effet de la chaleur. Ils forment alors une substance appelée glycoside cyanogène ou plus simplement, le cyanure d’hydrogène : un poison mortel pour le corps.

Si vous y êtes directement exposé, le cyanure provoque des problèmes de santé en quelques minutes seulement : rythme cardiaque rapide soudain, nausées, maux de tête et étourdissements. La personne peut même perdre conscience et souffrir d’une détresse respiratoire.

Sachez que toutes les noix et les graines (amandes, légumineuses et graines de lin) contiennent des traces de cyanure. C’est pourquoi il faut impérativement les consommer en petites quantités !

Réactions allergiques

Les graines de lin peuvent engendrer des réactions allergiques, comme c’est le cas pour tous les types de noix et de graines :

  • vomissements ;
  • éruptions cutanées ;
  • constipation grave ;
  • anaphylaxie : manifestation la plus sévère de l’allergie aux conséquences graves telles  qu’une chute soudaine de la pression artérielle et une difficulté à respirer.

Problèmes de coagulation

Les acides gras oméga-3, contenus dans les graines de lin, aident au bon fonctionnement du corps mais, peuvent aussi provoquer un ralentissement de la coagulation et une augmentation des risques de saignements.

Si vous prenez des anticoagulants ou des médicaments pour le cœur, vous devez consulter un médecin afin qu’il vous donne son avis sur une possible consommation de graines de lin.

 Problèmes hormonaux

Lorsque les femmes consomment des graines de lin en quantité et de façon quotidienne, on constate des changements dans leurs menstruations.

Il est vrai que les graines de lin sont riches en phytœstrogènes. Ils ont des effets similaires à l’œstrogène, l’hormone féminine.

Attention donc aux femmes qui utilisent des traitements hormonaux ou qui ont des problèmes de santé liés aux hormones.

Le lin est déconseillé aux femmes enceintes car il peut engendrer des effets nocifs sur le bébé.

 Problèmes chez les diabétiques

Vous ne le saviez peut-être pas mais, les graines de lin offrent des vertus antidiabétiques. Associées à la prise d’insuline ou de médicaments antidiabétiques, elles peuvent provoquer une hypoglycémie ou des vertiges chez les personnes diabétiques.

Prudence donc.

Nos conseils pour consommer le lin sans effet secondaire

huile de graine de lin

Afin de profiter de ses bienfaits pour la santé, prenez une à deux cuillères à soupe de graines de lin moulues ou une cuillère à soupe d’huile de lin chaque jour.

Pensez TOUJOURS à les avaler avec suffisamment d’eau.

Prévoyez de boire minimum deux litres d’eau par jour.

Vous pouvez utiliser les graines de lin pour fabriquer des produits de boulangerie ou des barres énergétiques. Mais n’utilisez que de petites portions pour éviter les effets secondaires : constipation, carence en minéraux, allergie et toxicité.

Enfin, nous vous rappelons que le lin est un aliment sûr pour la santé SI (et seulement si) vous respectez les doses recommandées et buvez beaucoup d’eau.

A ne pas manquer

Virus qui « tue » le cancer du côlon en activant le système immunitaire créé par les scientifiques…

Un virus qui peut aider à tuer les cellules cancéreuses pourrait un jour améliorer la capacité du système immunitaire à réagir afin d'éradiquer les...

Une femme qui a eu le COVID-19 pendant sa grossesse accouche d’un bébé avec des anticorps protecteurs

Un bébé est né avec des anticorps protecteurs contre le COVID-19 d'une mère qui avait été infectée par son virus, le SRAS-CoV-2, pendant sa...

Insuffisance cardiaque, il existe des régimes qui favorisent l’inflammation…

Il existe des aliments qui peuvent exacerber les inflammations qui sont à l'origine de l'insuffisance cardiaque, selon un nouveau communiqué publié sur le site...

Articles associés

Virus qui « tue » le cancer du côlon en activant le système immunitaire créé par les scientifiques…

Un virus qui peut aider à tuer les cellules cancéreuses pourrait un jour améliorer la capacité du système immunitaire à réagir afin d'éradiquer les...

Une femme qui a eu le COVID-19 pendant sa grossesse accouche d’un bébé avec des anticorps protecteurs

Un bébé est né avec des anticorps protecteurs contre le COVID-19 d'une mère qui avait été infectée par son virus, le SRAS-CoV-2, pendant sa...

Insuffisance cardiaque, il existe des régimes qui favorisent l’inflammation…

Il existe des aliments qui peuvent exacerber les inflammations qui sont à l'origine de l'insuffisance cardiaque, selon un nouveau communiqué publié sur le site...