Les médecins sont « prudemment optimistes » quant aux progrès de Trump

0
2613
Les médecins sont

L’équipe médicale qui a soigné le président américain Donald Trump sous COVID-19 a fait preuve d’un « optimisme prudent » après une journée où le président n’a pas présenté de fièvre et n’a pas eu besoin d’oxygène supplémentaire, bien qu’il ait reconnu que le président « n’est pas hors de danger ».

Dans une déclaration distribuée ce soir, le médecin présidentiel, Sean Conley, a réitéré que M. Trumo « continue d’aller bien » et a « fait des progrès substantiels depuis son diagnostic », qui a été rendu public tôt jeudi matin.

Le président n’a pas eu de fièvre samedi et n’a pas eu besoin d’oxygène supplémentaire, « avec un niveau de saturation entre 96 et 98% tout au long de la journée.

« Bien qu’il ne soit pas sorti d’affaire, l’équipe (médicale) est d’un optimisme prudent », indique la déclaration, ajoutant que le président continuera à être observé dimanche et recevra une nouvelle dose du médicament antiviral Remdesivir, auquel il a répondu sans complications.

Trump « a passé la majeure partie de l’après-midi à travailler et s’est déplacé sans difficulté dans la suite présidentielle », indique le médecin présidentiel.

Ce matin, Conley, accompagné de toute l’équipe médicale et infirmière qui s’occupe du président Trump dans le complexe hospitalier militaire de Walter Reed, a déclaré qu’il se portait « très bien », mais a évité de préciser si le président avait reçu un supplément d’oxygène vendredi.

Selon le New York Times, le niveau d’oxygène dans le sang du président a chuté vendredi et on lui a donné de l’oxygène avant son transfert à l’hôpital. Le président a également fait preuve de fièvre et de fatigue.

Conley, médecin ostéopathe, commandant de la marine et médecin du président depuis 2018, a refusé de spéculer sur la date de sortie de Trump, mais il sera important de suivre ses progrès dans les prochains jours.

Selon le chef de cabinet de la Maison Blanche, Mark Meadows, les prochaines 48 heures seront « critiques » pour déterminer si le président est confronté ou non à un cas agressif de COVID-19.

Vidéo de l’atout

Trump assure dans une vidéo enregistrée depuis l’hôpital militaire où il est admis qu’il est « beaucoup mieux » et qu’il s’efforce de « revenir complètement », bien que « le vrai test se fera dans les prochains jours ».

La vidéo, qu’il a postée sur le réseau social Twitter, montre le président derrière un bureau, portant une chemise, une veste, mais pas de cravate.

La Maison Blanche a ensuite transmis deux clichés de Trump datés du samedi, dans lesquels on le voit travailler (avec ses cheveux plus ébouriffés que d’habitude) depuis le même bureau dans la suite présidentielle et seul dans une salle de conférence de l’hôpital militaire Walter Reed.

« Je suis arrivé ici, je ne me sentais pas très bien, mais maintenant je me sens beaucoup mieux. Nous travaillons dur pour revenir complètement. Je dois revenir parce que nous devons encore rendre l’Amérique géniale », a déclaré M. Trump dans la vidéo, ajoutant : « Je pense que je reviendrai bientôt.

Article précédentComment obtenir un vaccin contre le covid?
Article suivantPrix Nobel de médecine 2020 pour les découvreurs du virus de l’hépatite C
Jean-Pierre
Médecin généraliste à la retraite après 32 ans d'exercice, je suis aussi passionné par l'évolution des outils technologiques comme internet. Ayant beaucoup plus de temps libre, j'ai lancé ce site internet afin de coupler mes deux passions : la médecine et les outils technologiques. Mon seul objectif est de partager mes connaissances au plus grands nombres et offrir un support ouvert à tous afin de partager les dernières actualités et innovations liées à la santé.