Est-ce contre-indiqué de se baigner après manger?

0
292
Se baigner en toute sécurité

Généralement, les adultes recommandent aux enfants d’attendre un peu avant de se baigner s’ils ont mangé. Mais ce fait est-il fondé ?

On vous a répété pendant toute votre enfance de ne pas vous baigner juste après manger parce que risquiez une hydrocution. Mais est-ce que cette idée reçue est vraie ? Faut-il vraiment attendre 3 heures après un repas avant de se baigner ? Nous démêlons le vrai du faux.

Qu’est-ce que l’hydrocution ?

Si vos parents vous ont obligé à attendre 3 heures après un repas avant de se baigner, c’est parce qu’ils pensent que vous risquez une hydrocution. L’hydrocution est un concept inventé par les médecins légistes pour expliquer les cas de décès inexpliqués par noyade. Il s’agirait d’un choc thermique subi au contact de l’eau. 

Voici comment cela fonctionne. Lorsque la température corporelle est élevée, par exemple après une longue exposition au soleil ou après avoir bu de l’alcool, cela provoque une vasodilatation, ou dilatation des vaisseaux sanguins situés sous la peau.

La vasodilatation et la vasoconstriction

Cette vasodilatation favorise la circulation périphérique et provoque l’augmentation du rythme cardiaque, tout cela dans le but d’évacuer la chaleur et de refroidir le corps. Or, le corps se refroidit 25 fois plus vite dans l’eau que dans l’air. En effet, l’eau présente une plus grande conduction thermique que l’air.

Par conséquent, si vous entrez brutalement dans l’eau, la température de votre corps va rapidement baisser. Les vaisseaux au niveau de la peau et des extrémités vont se contracter rapidement afin de réduire les pertes de chaleur. C’est ce qu’on appelle la vasoconstriction. Ce mécanisme fait refluer le sang périphérique vers l’intérieur du corps, notamment vers le cœur. Cela va notamment augmenter la pression artérielle.

Pour lutter contre l’hypertension, le cœur va ralentir. Le cerveau est moins bien irrigué en oxygène, ce qui peut provoquer une perte de conscience. En médecine moderne, on ne parle toutefois pas d’hydrocution mais de malaise vagal. Il est possible que ce malaise provoque un arrêt cardio-respiratoire, ce qui peut provoquer une noyade rapide en 4 à 5 minutes. Mais ce phénomène est extrêmement rare et intervient plutôt dans des eaux très froides.

Pourquoi attendre 3 heures après un repas pour se baigner ?

On conseille d’attendre 3 heures après un repas pour se baigner tout simplement parce que c’est le temps qu’il faut pour terminer sa digestion. En moyenne, bien sûr, car certaines digestions prennent plus de temps.

On pense que le processus de digestion entraîne une baisse de l’irrigation des autres parties du corps. Cela crée des crampes lorsque l’on se baigne après un repas. Alors qu’en réalité, la digestion cause un afflux de sang dans l’abdomen, mais sans pour autant priver les autres membres de l’afflux sanguin. 

L’hydrocution après un repas, une idée reçue ?

Manger des fruits avant de se baigner

La digestion ne favorise donc pas l’hydrocution. Ou en tout cas, aucune preuve scientifique ne vient valider cette idée reçue. Une étude menée aux Etats-Unis montre que seulement 1 % des noyades ont eu lieu après un repas. En revanche, si vous avez bu de l’alcool pendant le repas, il faudra faire plus attention. Selon cette même étude, la consommation d’alcool augmente réellement le risque de noyade. Une étude menée sur plusieurs centaines de morts par noyade en Californie a montré que 41 % étaient liées à la consommation d’alcool dans le cas des adultes et 25 % dans le cas des adolescents. 

Les précautions à prendre pour se baigner

Prendre quelques précautions pour se jeter à l'eau sans risques

De même, la différence de température entre votre corps et celle de l’eau de la piscine ou de la mer est souvent réduite, que ce soit après un repas ou à toute heure de la journée. Toutefois, si vous constatez une vraie différence entre votre température corporelle et la température de l’eau, il y aura des précautions à prendre. Il faudra notamment entrer progressivement dans l’eau (et non d’un coup). Rester à l’écoute de son corps et de ses sensations permettent de guetter un éventuel ralentissement des battements du cœur. Enfin, si l’eau est très froide, il ne faut pas y rester trop longtemps.

Contrairement à une idée reçue, se baigner après manger n’est pas contre-indiqué. Le risque d’hydrocution, ou malaise vagal, n’augmente pas après un repas. Mais il augmente plutôt après la consommation d’alcool, ou dans une eau très froide. Il est toutefois conseillé de prendre des précautions si l’eau est très froide, en évitant d’y aller après avoir consommé de l’alcool, en entrant dans l’eau progressivement, et en y restant pas trop longtemps.  

Article précédentQuels sont les avantages de la correction de la vision par laser ?
Article suivantFrissons dans la tête : comment les interpréter ?