Les ordinateurs peuvent reconnaître les utilisateurs selon leur taille – Science News.co.uk

Un nouvel outil biométrique, en quelque sorte incroyable, vient s’ajouter aux diverses autres méthodes par lesquelles les systèmes informatiques actuels reconnaissent les utilisateurs, principalement les empreintes digitales ou le balayage de la rétine ainsi que la reconnaissance des visages (le dernier iPhone, par exemple).
Ce nouveau système utilise un radar Doppler de bas niveau pour mesurer la taille du cœur de l’utilisateur et pour surveiller en permanence la géométrie et la forme de l’organe afin que personne d’autre, même pendant la même utilisation de l’ordinateur, ne puisse remplacer l’utilisateur.

Cette technologie, qui a été présentée lors de la 23e édition du MobiCom dans l’Utah, s’avère déjà être une alternative relativement sûre et surtout plus efficace que les autres systèmes de reconnaissance biométrique, mais aussi que les simples mots de passe.
Le système pourrait également être utilisé pour les appareils mobiles, tels que les smartphones, ou pour contrôler les barrières qui se trouvent à l’aéroport.

Selon Wenyao Xu, auteur principal de l’étude et professeur adjoint au département d’informatique et d’ingénierie de l’école d’ingénierie et de sciences appliquées de l’université de Buffalo, l’objectif est d’utiliser ce système pour chaque ordinateur afin de maximiser le niveau de confidentialité.

« Se connecter et se déconnecter est fastidieux », rapporte le chercheur qui rappelle également que « nous vivons dans un environnement entouré de Wi-Fi tous les jours, et le nouveau système est aussi sûr que ces appareils Wi-Fi ».
Sans compter que le signal radar s’avère moins puissant que le signal Wi-Fi, et qu’il ne représente donc peut-être même pas une menace pour la santé.

Sources et

A ne pas manquer

Articles associés