Le syndrome de la tête qui explose : Symptômes, causes et traitements

Le syndrome de la tête explosive est un trouble caractérisé par la perception de bruits forts (par exemple l’explosion d’une bombe, un coup de feu ou le fracas d’une cymbale) au moment de s’endormir ou de se réveiller.

Contrairement à son nom, le syndrome de la tête qui explose n’est pas associé à la douleur. Cependant, les attaques sonores peuvent susciter beaucoup de peur, de confusion et de détresse chez les personnes qui en souffrent. Les rapports de tachycardie et de palpitations sont également fréquents.

Malgré la nature angoissante du syndrome de la tête qui explose, on en sait relativement peu sur la prévalence et la cause sous-jacente de cette maladie. Certains scientifiques ont estimé que cette pathologie pourrait toucher 10 % de la population. Les femmes ont tendance à être plus exposées que les hommes et l’âge moyen d’apparition de la maladie est de 50 ans.

Quelles sont les causes du syndrome de la tête explosive ?

Il existe plusieurs théories sur les causes du syndrome de la tête explosive. Par exemple, certains scientifiques ont émis l’hypothèse que le syndrome de la tête explosive pourrait être associé à des crises mineures du lobe temporal. Une autre théorie veut que le syndrome de la tête explosive soit causé par un déplacement soudain des composants de l’oreille moyenne. Parmi les autres causes possibles, citons le stress/l’anxiété, les troubles de la signalisation calcique et le dysfonctionnement des neurones du tronc cérébral.

En raison de la nature bénigne du syndrome de la tête explosée, de nombreuses personnes ne nécessitent pas de traitement médical. Cependant, si une personne souffre de troubles du sommeil ou d’une détresse considérable en raison du syndrome de la tête qui explose, un traitement peut s’avérer nécessaire. Les antidépresseurs tricycliques se sont avérés utiles chez certaines personnes. Les inhibiteurs calciques peuvent également être bénéfiques. Des stratégies non pharmacologiques telles que la relaxation, l’amélioration de l’hygiène du sommeil et le conseil peuvent également contribuer à atténuer les symptômes.

En savoir plus sur le syndrome de la tête qui explose

Le syndrome de la tête explosive est un événement parasomniaque rare et relativement peu documenté au cours duquel le sujet ressent une forte détonation semblable à l’explosion d’une bombe, au déclenchement d’une arme à feu, au choc des cymbales ou à toute autre forme de bruit fort et indéchiffrable qui semble provenir de l’intérieur de la tête.

Contrairement à son nom, le syndrome de la tête qui explose n’est associé à aucun élément de douleur, de gonflement ou de tout autre trait physique. Il peut être perçu comme accompagné d’éclairs lumineux, ou entraîner un essoufflement, bien que celui-ci soit probablement dû à l’augmentation du rythme cardiaque du sujet après l’avoir vécu. Elles se produisent le plus souvent juste avant le sommeil profond, et parfois au sortir du sommeil profond.

Les crises peuvent augmenter ou diminuer avec le temps, et peuvent disparaître pendant de longues périodes, ou entièrement, de leur propre chef. Les sujets ressentent souvent de la peur ou de la détresse après l’incident.

Qui est atteint du syndrome de la tête qui explose ?

Les personnes âgées de plus de 50 ans sont les plus susceptibles de souffrir du syndrome de la tête explosive. Les femmes sont plus susceptibles d’en souffrir que les hommes. Des cas ont été signalés chez des personnes âgées d’à peine 10 ans.

On pense que le syndrome de la tête explosive est fortement lié au stress et à la fatigue extrême chez la plupart des individus. On ne sait toujours pas ce qui provoque réellement cette sensation chez les individus, bien que les spéculations sur les sources possibles incluent des crises mineures affectant le lobe temporal, ou des déplacements soudains des composants de l’oreille moyenne.

Comment traiter le syndrome de la tête explosive ?

Comme le syndrome de la tête explosive n’est pas dangereux et n’a pas d’effet radical sur le sommeil, de nombreuses personnes cherchent de l’aide pour traiter leurs symptômes. Il est tout d’abord nécessaire de consulter un médecin spécialiste du sommeil concernant votre sommeil et vos antécédents médicaux afin de s’assurer que ce que la personne ressent est bien le syndrome de la tête explosive et non autre chose. On sait que des expériences similaires peuvent être provoquées par certains médicaments ou drogues. Le syndrome de la tête explosive peut entraîner une insomnie secondaire.

Un médicament qui a été utilisé pour traiter le syndrome de la tête explosive est la clomipramine, un antidépresseur tricyclique.

Si le stress est à l’origine des épisodes, il est conseillé de chercher à évacuer le problème. Cela peut inclure la lecture, le yoga, la musique relaxante ou un bain chaud avant le coucher. Il a également été démontré que ces mesures ont des effets positifs sur l’obtention d’un sommeil de qualité en général.

Si les troubles sont le résultat d’un manque de sommeil, il est recommandé d’instaurer une routine plus équilibrée comprenant un minimum de 6 heures de sommeil par nuit. Si le manque de sommeil est dû à d’autres troubles du sommeil, il convient de les évaluer.

A ne pas manquer

Articles associés