Syndrome du côlon irritable avec constipation : un nouveau traitement prévient les crampes abdominales

Un nouveau traitement pour le syndrome du côlon irritable avec constipation (IBS-C), basé sur la modification d’un traitement existant, a été développé par une équipe de chercheurs du Brigham and Women’s Hospital et du Massachusetts Institute of Technology (MIT).

Syndrome du côlon irritable avec constipation : traitement existant

Un traitement déjà existant, assez efficace mais dont les effets secondaires ne sont probablement pas acceptables, est celui basé sur des doses d’acide chénodésoxycholique (CDC) à libération rapide. Ce traitement s’est avéré efficace pour traiter la constipation dans le contexte du syndrome du côlon irritable, mais comme effets secondaires, on observe souvent de fortes douleurs abdominales liées à la libération soudaine du CDC.

Nouvelle méthode de capsule à double couche

Les chercheurs ont maintenant créé une nouvelle méthode d’administration du CDC dans une capsule à double couche pour réduire les crampes du côlon et les douleurs abdominales générales. Lors d’expériences précliniques, les chercheurs ont constaté que ce nouveau système de « délivrance » du médicament réduisait considérablement les crampes tout en apportant un net soulagement de la constipation.

Méthode testée sur des porcs

Ce mécanisme de libération avec des capsules à deux couches est en état. La méthode implique une libération immédiate de la couche superficielle de la capsule, ce qui crée une concentration locale saine de CDC. Ensuite, la deuxième couche est libérée, ce qui est plus lent que la première. Cette seconde libération, à faible dose et de longue durée, du CDC évite les pics qui sont alors responsables des crampes abdominales.

Limites de l’étude

Afin de comprendre les éventuelles crampes abdominales des porcs, les chercheurs n’ont mesuré que les contractions rectales, une limitation de cette étude ainsi que le fait que la méthode n’a été testée que sur des porcs. En tout cas, au cours des 18 prochains mois, les chercheurs devraient commencer des essais cliniques sur des patients atteints du syndrome du côlon irritable avec constipation.

Livraison contrôlée des acides biliaires au côlon

« Bien que d’autres études soient nécessaires pour démontrer le potentiel thérapeutique de ces systèmes chez l’homme, nos résultats suggèrent que la délivrance contrôlée des acides biliaires dans le côlon pourrait représenter une nouvelle approche pour le traitement des maladies gastro-intestinales telles que la constipation », explique Joshua Korzenik, chercheur à la division de gastro-entérologie et d’hépatologie de Brigham et l’un des auteurs de l’étude.

A ne pas manquer

Articles associés