Un bon sommeil lié à une alimentation plus saine ? Résultats de l’étude

Une équipe de chercheurs de l’Université de Finlande orientale (UEF Viestintä) a voulu étudier le lien entre la récupération physiologique qui peut se produire pendant le sommeil et le comportement alimentaire ainsi que la consommation d’alcool. En fait, le lien entre la récupération physiologique et l’alimentation n’a guère été étudié, selon le communiqué de presse de l’université finlandaise.
Les chercheurs ont publié leur étude dans le Journal of Occupational Medicine and Toxicology et sont parvenus à des conclusions très intéressantes.

Les données

Les chercheurs ont utilisé les données de 252 adultes souffrant de détresse psychologique et de surpoids qui avaient participé à une étude sur le mode de vie menée dans trois villes de Finlande.
Afin de mesurer la récupération physiologique des sujets, les chercheurs ont principalement évalué les données relatives à la fréquence cardiaque pendant le sommeil, prises au cours de trois nuits consécutives. En particulier, les changements de la fréquence cardiaque ont été utilisés par les chercheurs pour analyser l’activation parasympathique et sympathique du système nerveux autonome et ses conséquences. Ces conséquences peuvent se manifester, par exemple, par une augmentation du stress et une diminution de la récupération physiologique, ou vice versa.

Les données sur la consommation d’alcool sont également utilisées

En outre, les chercheurs ont également voulu travailler avec des données sur le comportement alimentaire des sujets, recueillies par le biais de divers questionnaires sur la qualité de leur alimentation. Parmi ces données figuraient également des données sur la consommation d’alcool.
Les chercheurs ont donc pu analyser le lien entre la récupération physiologique, qui peut être obtenue principalement par un bon sommeil, la qualité de l’alimentation et la consommation d’alcool, ainsi que divers autres aspects du régime et du style d’alimentation.

Une plus grande activité parasympathique est liée à une meilleure récupération physiologique

Les chercheurs ont noté qu’un niveau plus élevé d’activité parasympathique pendant le sommeil, ce qui suggère une récupération physiologique plus efficace, pourrait être lié à une alimentation plus saine et à une consommation d’alcool plus faible. Les participants ayant une activité parasympathique plus importante pendant le sommeil ont déclaré manger moins pour des raisons physiques et plus pour des raisons émotionnelles.
Selon les chercheurs, il est probable qu’un meilleur sommeil soit également lié à de meilleures habitudes alimentaires, en particulier aux facteurs qui influencent les décisions relatives à l’alimentation.

Meilleur équilibre du stress : meilleure alimentation

Les chercheurs ont notamment noté que les sujets ayant un meilleur équilibre du stress avaient une alimentation de meilleure qualité. Par exemple, ils avaient tendance à manger plus de fibres, à faire preuve d’une meilleure maîtrise de soi et à consommer moins d’alcool que les personnes ayant un mauvais équilibre du stress.
Les chercheurs soulignent qu’il s’agit d’une étude d’observation : en substance, la cause ne peut être établie et on ne peut donc pas dire, du moins pour l’instant, qu’un meilleur sommeil entraîne un meilleur comportement alimentaire ou vice versa, mais seulement que les données analysées montrent qu’il existe un lien.

A ne pas manquer

Articles associés