Un sommeil régulier réduit le risque d’obésité chez les enfants – Science News.co.uk

Une nouvelle étude confirme qu’un sommeil régulier, c’est-à-dire se coucher et se réveiller plus ou moins toujours en même temps, réduit le risque d’obésité chez les enfants. Un autre aspect positif à cet égard est la régularité des heures de repas.
De telles situations conduisent, par conséquent, à une meilleure santé émotionnelle chez les enfants d’âge préscolaire, un facteur déterminant dans la réduction du risque d’obésité de l’adolescence à l’âge adulte.

La recherche a été menée en analysant 10 955 enfants qui ont fait partie de la Millennium Cohort Study, une étude à long terme sur une population d’enfants nés au Royaume-Uni entre septembre 2000 et janvier 2002.
La régularisation des heures de sommeil et de repas et la limitation à une heure par jour du temps passé devant la télévision ou devant un écran ont permis de réduire le risque d’obésité chez les enfants dès l’âge de 11 ans.

La recherche était basée sur les critères qui définissent l’obésité infantile au niveau international, les critères américains étant encore plus restrictifs ; ils auraient inclus plus d’enfants.
Le rapport a été rédigé par la chercheuse Sarah Anderson de l’université d’État de l’Ohio et a été publié dans l’International Journal of Obesity.

Sources et

A ne pas manquer

Articles associés