Quelle sont les causes de l’augmentation des globules blancs ?

Il est toujours bon de s’assurer que l’on est en bonne santé. C’est pourquoi il est généralement conseillé d’effectuer une prise de sang annuelle. Celle-ci permet de vérifier l’état de santé, le taux de diabète, de cholestérol par exemple. Elle guide le médecin qui peut constater un manque de vitamines ou si un problème de santé est présent.

Une donnée majeure qui permet de juger de l’état de santé d’un patient est son taux de globules blancs.

Si celui-ci est bas cela signifie qu’il y a un déficit immunitaire au niveau de l’organisme. La personne est, dans ce cas, plus sensible aux infections.

Mais que signifie le cas d’un taux de globules blancs élevé ? C’est ce que nous allons prendre le temps de vous expliquer dans cet article.

Qu’est-ce que les globules blancs ?

En plus des plaquettes et du plasma, le sang contient des globules rouges et blancs. Les globules blancs portent aussi le nom de leucocytes. Ce terme, d’origine grecque, reprend les mots leukos (blanc) et cutos (cellule).

Les globules blancs sont des éléments cellulaires sanguins produits dans la moelle osseuse. Ils se retrouvent dans la lymphe, le sang, dans de nombreux tissus de l’organisme et dans les organes lymphoïdes (ganglions, rate, amygdale et autres).

Environ un pourcent du sang comprend des globules blancs. Ce pourcentage vous semble faible, mais sachez que les globules blancs sont bien plus nécessaires que vous ne le pensez !

D’ailleurs, si votre médecin pense que vous souffrez d’une infection, d’une maladie inflammatoire, d’un déficit immunitaire, d’une maladie de la moelle osseuse ou simplement d’une allergie, il va directement vous prescrire une analyse sanguine de vos leucocytes.

Quel est le rôle des globules blancs ?

infographie fonctionnement globule blanc

L’organisme regroupe différents types de globules blancs. Chacun joue un rôle différent mais majeur au niveau du système immunitaire. Ils vous protègent des attaques d’organismes extérieurs : virus, bactéries, champignons et parasites.

Les trois grands types de globules blancs et leur fonction

Les lymphocytes

Ce type de globule blanc fait partie de notre système immunitaire.

Il en existe deux principaux types :

  • les cellules B qui produisent des anticorps qui attaquent les bactéries, virus et toxines envahisseurs ;
  • les cellules T, capables de détruire les propres cellules du corps qui ont elles-mêmes été envahies par des virus ou deviennent cancéreuses.

Les monocytes

Ils sont produits par la moelle osseuse et voyagent dans la circulation sanguine jusqu’à ce qu’ils atteignent les tissus du corps. Là, ils isolent les germes et autres micro-organismes qui peuvent être nuisibles (virus, bactéries…).

Les polynucléaires ou granulocytes

Ce type de globules blancs permet au système immunitaire de se défendre des infections virales et parasitaires. Ils sont capables de se diriger vers le site de l’infection et de libérer des molécules effectrices dont l’histamine et les cytokines.

Les polynucléaires jouent un rôle majeur dans l’étude des causes des allergies.

On retrouve trois catégories de globules blancs dans les polynucléaires :

  • les neutrophiles: ce type de globules blancs détruit les bactéries et les champignons ;
  • les basophiles : ils alertent le corps des infections en sécrétant des produits chimiques dans la circulation sanguine. Ils sont idéaux dans la lutte contre les allergies ;
  • les éosinophiles: ils sont responsables de la destruction des parasites et des cellules cancéreuses.

 Quel examen médical pour analyser les globules blancs ?

Pour savoir combien de leucocytes (globules blancs) circulent dans votre sang, vous devez effectuer un test sanguin différentiel. Celui-ci détermine le niveau de chaque type de globules blancs dans votre sang. Il peut également dire si certains types de globules blancs sont anormaux ou immatures.

En médecine, ce test s’appelle l’hémogramme. Il consiste en un examen hématologique complet qui analyse la quantité et la qualité des éléments du sang : hématies (globules rouges), leucocytes (globules blancs) et thrombocytes (plaquettes).

Ce test est effectué comme la plupart des autres tests sanguins. Un échantillon de sang est prélevé de votre bras en quelques secondes.

Lors des résultats du test, chaque type de globule blanc est répertorié sous forme de pourcentage sur votre rapport d’analyse sanguine. En effet, regarder les monocytes seuls ne peut pas donner une image complète de la situation au médecin. Il faut tout étudier.

Si les résultats ne sont pas bons, on effectue un myélogramme : un examen hématologique qui permet l’étude de la moelle osseuse (là où les cellules de sang se produisent). Ce dernier permet de calculer la production des leucocytes.

Que signifie un taux de globules blancs élevé ?

Une personne en bonne santé possède normalement un taux de 4 à 10 milliards de globules blancs par litre de sang (4 à 10 G/L). Le petit pourcentage de globules blancs dont nous parlons ci-dessus représente cette quantité de 4 à 10 milliards de globules !

La leucocytose

On parle de leucocytose quand le corps subit une augmentation générale de son taux de globules blancs. Un nombre élevé de globules blancs peut indiquer que le système immunitaire tente de détruire une infection.

Causes de la leucocytose

Cela signifie souvent que l’organisme réagit à :

  • une infection ;
  • une inhibition de l’activation du système immunitaire ;
  • une consommation de médicaments ;
  • un problème au niveau de la moelle osseuse ;
  • certains cancers (la leucémie, plus particulièrement) ;
  • une inflammation ;
  • une blessure ;
  • un stress émotionnel ;
  • une grossesse ;
  • une trop grande consommation de tabac ;
  • une réaction allergique ;
  • un exercice excessif ;
  • une maladie respiratoire (coqueluche ou tuberculose).

Cause de l’augmentation du taux d’un seul type de globules blancs<

Les globules blancs vivent dans un équilibre délicat. Quand l’un est élevé, l’autre peut être faible. Voyons, en fonction de chaque type de globules blancs, l’élément qui peut être déclencheur de sa hausse.

Les monocytes

Un taux élevé de monocytes peut indiquer qu’une infection chronique, une maladie auto-immune ou un cancer est présent dans l’organisme.

Les lymphocytes

On parle dans ce cas de leucocytose lymphocytaire. Cela peut survenir à la suite d’un virus ou d’une infection, comme la tuberculose. L’origine de l’augmentation de ce type de globules blancs peut aussi venir de lymphomes ou d’une leucémie spécifique.

Les neutrophiles

La leucocytose neutrophile signifie que le patient a un niveau élevé de neutrophiles dans le corps. Le système immunitaire répond ici à une infection, une blessure, une inflammation, certains types de leucémie ou la prise de certains médicaments.

Les basophiles

Des niveaux croissants de basophiles apparaissent généralement chez les personnes ayant des antécédents d’hypothyroïdie.

Les éosinophiles

Si une personne enregistre des niveaux élevés d’éosinophiles, cela signifie que son corps réagit à une infection parasitaire, à un allergène ou à de l’asthme.

Si les analyses ne permettent pas de trouver l’origine de la hausse des globules blancs, le patient peut souffrir de graves complications. Des dommages au cœur, aux poumons, au foie, à la peau et au système nerveux peuvent alors survenir.

Réponse à la hausse des globules blancs

Les globules blancs constituent un élément clé dans la réponse immunitaire. Durant leur courte période de vie, de un à trois jours, ils passent beaucoup de temps au niveau des tissus et luttent contre les agents pathogènes.

Pour renforcer votre système immunitaire, pensez à consommer beaucoup de vitamine C. Elle renforce les globules blancs et vous rend plus fort face aux microbes et bactéries !

A ne pas manquer

Un nouveau traitement pourrait-il guérir les acouphènes ?

Les acouphènes sont l'un des troubles auditifs les plus courants : ils touchent 10 à 15 % de la population mondiale, mais nous ne...

Le covid long se présente sous quatre formes différentes

La guérison des covariables n'est pas toujours aussi facile que de lire "négatif" sur le résultat d'un prélèvement. Certaines personnes, même celles qui ont...

Covid à l’hôpital : de meilleurs soins, moins de décès

La diminution (significative) de la mortalité des patients atteints de covidés admis dans les hôpitaux depuis le début de la pandémie est sans équivoque....

Journée mondiale de la polio 2020

À l'occasion de la Journée mondiale de la polio 2020 (World Polio Day), le sort de cette maladie, de plus en plus proche de...

Articles associés

Un nouveau traitement pourrait-il guérir les acouphènes ?

Les acouphènes sont l'un des troubles auditifs les plus courants : ils touchent 10 à 15 % de la population mondiale, mais nous ne...

Le covid long se présente sous quatre formes différentes

La guérison des covariables n'est pas toujours aussi facile que de lire "négatif" sur le résultat d'un prélèvement. Certaines personnes, même celles qui ont...

Covid à l’hôpital : de meilleurs soins, moins de décès

La diminution (significative) de la mortalité des patients atteints de covidés admis dans les hôpitaux depuis le début de la pandémie est sans équivoque....

Journée mondiale de la polio 2020

À l'occasion de la Journée mondiale de la polio 2020 (World Polio Day), le sort de cette maladie, de plus en plus proche de...