Les scientifiques ont découvert que trois minutes de lumière rouge chaque matin réduisent le déclin de la vue.

Une équipe de chercheurs de l’University College London (UCL) a fait une découverte intéressante sur ce qui pourrait être une méthode efficace pour contrer le déclin naturel de la vue humaine. Les chercheurs, qui ont publié une étude dans Scientific Reports, suggèrent, sur la base de leurs résultats, qu’une exposition d’environ trois minutes à une lumière rouge profond à ondes longues pendant la matinée peut être bénéfique pour la vision, en particulier pour les personnes dont le niveau de vision est déjà en déclin. Selon les chercheurs, l’exposition à la lumière rouge déclenche un processus de production de nouvelles cellules dans les mitochondries de la rétine, ce qui devrait ralentir le déclin visuel.

L’expérience sur 20 sujets sains

Cette équipe de chercheurs tente depuis un certain temps de comprendre les effets de l’exposition à la lumière rouge sur la vue et a déjà réalisé quelques études sur ce sujet à partir d’expériences sur des animaux. Dans ce cas, les chercheurs ont étudié l’effet d’une exposition matinale à la lumière rouge chez 20 sujets humains en bonne santé. Les sujets ont montré une amélioration de 17 % de la vision des contrastes de couleurs et une amélioration générale de la vision des couleurs après une exposition de trois minutes à une lumière rouge profond d’une longueur d’onde de 670 nanomètres. Les effets ont duré au moins une semaine. Le test effectué l’après-midi n’a toutefois pas permis d’obtenir ces améliorations.

Une lumière rouge intense semble améliorer la perte de vision

Glen Jeffery, professeur à l’Institut d’ophtalmologie de l’UCL, explique qu’une seule exposition à une lumière rouge profonde à grandes longueurs d’onde le matin semble améliorer considérablement la perte de vision. Il s’agit d’une procédure relativement simple, mais qui pourrait avoir un impact majeur sur la qualité de vie à l’avenir, avec le vieillissement de la population mondiale.
Selon les chercheurs, ces résultats donnent de l’espoir quant à l’utilisation future possible de la lumière rouge profonde pour diverses thérapies oculaires, dont certaines pourraient être réalisées à domicile et à des prix abordables.

A ne pas manquer

Articles associés