Trop peu d’exposition à la lumière naturelle ? Voici ce que vous risquez selon une nouvelle étude

Un certain niveau d’ensoleillement peut avoir une influence positive sur l’humeur et la qualité du sommeil, selon une étude intéressante publiée dans le Journal of Affective Disorders par des chercheurs du Turner Institute for Brain and Mental Health de l’université Monash.

Les données

L’équipe internationale de chercheurs a analysé les données de plus de 400 000 participants à une enquête britannique et a conclu que le manque d’exposition à la lumière du jour peut être considéré comme un facteur de risque de symptômes dépressifs ainsi que de mauvaise humeur et d’insomnie.

Études antérieures sur l’éclairage artificiel de nuit

Il s’agit d’une étude révolutionnaire car la plupart des recherches antérieures sur la lumière et le lien entre la lumière et le sommeil et l’humeur se sont concentrées sur les lumières artificielles auxquelles nous sommes de plus en plus exposés la nuit. Plusieurs études ont montré par le passé qu’à partir d’un certain niveau, l’exposition à la lumière artificielle la nuit peut affecter les « rythmes circadiens ».

Rythmes circadiens

Dans ce cas, les chercheurs, comme l’explique Angus Burns, l’un des auteurs principaux avec le professeur associé Sean Cain, ont noté un lien entre plus de temps en contact avec la lumière extérieure pendant la journée et un nombre plus faible de symptômes dépressifs ainsi qu’une probabilité moindre de devoir utiliser des médicaments antidépresseurs et de connaître des problèmes de sommeil, en particulier des insomnies.
Toujours selon les chercheurs, les rythmes circadiens sont au cœur de ce phénomène : la lumière a probablement un impact sur le système circadien lui-même, qui a à son tour un impact sur les centres de l’humeur dans le cerveau.

Il peut être bon de s’exposer davantage à la lumière du soleil pour garder le moral.

Au vu de ces résultats, les chercheurs estiment qu’il vaut la peine d’apporter quelques modifications à la routine quotidienne si l’exposition au soleil est trop faible pendant la journée. Cela peut vous aider à garder un peu le moral et à contrer les problèmes de sommeil.

Nous passons de plus en plus de temps dans des environnements éclairés artificiellement.

Malheureusement, comme le souligne le chercheur, les gens passent aujourd’hui une grande partie de la journée dans des environnements éclairés artificiellement, de jour comme de nuit : « Le conseil que je donne à tout le monde est simple : quand le soleil est là, prenez autant de lumière que possible, mais après le coucher du soleil, restez dans l’obscurité. Votre corps vous en remerciera », explique Cain.

A ne pas manquer

Articles associés