Abdominoplastie : quelle prise en charge ?

Si l’abdominoplastie est une opération couteuse, sa prise en charge par l’Assurance Maladie est possible sous certaines conditions.

L’abdominoplastie peut être obligatoire dans certaines situations, notamment pour les personnes en situation d’obésité qui ont perdu beaucoup de poids rapidement  ou pour les femmes dont la peau du ventre a été très distendue par de multiples grossesses. Mais cette opération est-elle remboursée par la Sécurité Sociale, et si oui, sous quelles conditions ? On fait le point. 

Qu’est-ce que l’abdominoplastie ?

Un avant/après abdominoplastie

L’abdominoplastie, ou plastie abdominale, est une opération de chirurgie esthétique. Elle consiste à retendre la peau du ventre et à atténuer les défauts de type vergetures pour améliorer l’aspect de la zone abdominale. On a généralement recours à la plastie abdominale lorsque la peau du ventre est très distendue. Par exemple, elle est prescrite après une ou plusieurs grossesses, après une perte de poids importante, en cas de surcharge graisseuse ou en cas de lésions importantes (cicatrices, vergetures, hernies…).

Lors de cette intervention, le chirurgien plastique va enlever la peau la plus abîmée et redonner un aspect plus lisse au ventre. Il pourra en même temps enlever le surplus de graisses par lipoaspiration.

Pourquoi faire une plastie abdominale ?

Le chirurgien préparant l'opération en dessinant sur les zones à traiter

Plusieurs situations peuvent nécessiter de recourir à la plastie abdominale :

  • Après une perte de poids importante suite à une obésité
  • Après plusieurs grossesses
  • Après une grossesse gémellaire
  • En cas de tablier abdominal

On parle de tablier abdominal lorsque l’excès de peau recouvre le pubis (que ce soit chez la femme ou chez l’homme). On entend aussi souvent l’expression « tablier de grossesse » lorsque le tablier abdominal est causé par l’accouchement. Le tablier abdominal comporte des risques (la macération cutanée peut provoquer des infections) mais aussi une gêne au quotidien (pour s’habiller ou pour bouger correctement). 

L’abdominoplastie va permettre de retirer l’excédent de peau et de graisses. Cela permet de retendre la peau et améliorer l’aspect du ventre. Mais la motivation n’est pas toujours seulement esthétique. Avoir un excès de peau dans la zone abdominale peut aussi être gênant et entraver la mobilité. Cela peut aussi avoir un fort impact psychologique (le regard des autres et le rejet de son propre corps). 

Plus rarement, on pourra recourir à la plastie abdominale en cas de diastasis. Le diastasis est un écart entre les muscles abdominaux qui peut se produire après une grossesse ou une prise de poids importante. Ces muscles, qui sont habituellement situés au centre de l’abdomen, devant les organes internes, s’écartent vers les côtés.  L’abdominoplastie va alors servir à réduire l’écartement des muscles abdominaux pour mieux protéger les organes internes.  

Est-ce que cette opération est remboursée par la Sécurité Sociale ?

Oui, l’abdominoplastie est remboursée par la Sécurité Sociale, mais seulement sous certaines conditions. Ces conditions s’appliquent aussi pour le remboursement de la mutuelle. En effet, la mutuelle ne va rembourser les dépassements d’honoraires que si l’Assurance Maladie a pris en charge sa part du remboursement.

Quels sont les critères de remboursement d’une abdominoplastie par la Sécurité Sociale ?

La carte Vitale, associée à l'Assurance Maladie

Voici les critères de remboursement d’une abdominoplastie par la Sécurité Sociale :

  • L’existence d’un tablier abdominal : selon certains médecins-conseils, il faut qu’une feuille puisse tenir seule entre la peau et le pubis pour que l’on dise qu’il y a un tablier abdominal.
  • Un antécédent de chirurgie de l’obésité (chirurgie bariatrique)

Par contre, une perte de poids, même importante, n’est en théorie pas une condition de prise en charge. Il est tout de même bon à savoir que dans les faits, certains médecins-conseils donnent leur accord pour le remboursement même si le tablier abdominal n’est pas si volumineux.  

Une faiblesse de la paroi musculaire (hernie) avec éventrement peut aussi être un critère de prise en charge d’une abdominoplastie, à condition que la technique de réparation se fasse par la même cicatrice. Pour rappel, la hernie est la sortie d’éléments de l’abdomen (graisse, intestins…) à travers un orifice naturel élargi.

Par contre, le diastasis qui fait suite à des grossesses multiples n’est pas un critère de prise en charge.

Comment demander le remboursement d’une abdominoplastie ?

La demande de remboursement d’une plastie abdominale se fait en plusieurs étapes. Tout d’abord, le chirurgien plasticien rédige une demande d’entente préalable destinée à l’Assurance Maladie. Le patient doit déposer cette demande auprès de son centre de Sécurité Sociale. Si au bout de 15 jours, il n’y a pas de réponse, on considère la demande acceptée. 

Mais dans les faits, de plus en plus, le médecin-conseil de l’Assurance Maladie demande à voir le patient pour un examen clinique de contrôle pour vérifier la demande d’entente préalable. Il pourra par exemple faire le test de la feuille pour vérifier le tablier abdominal. 

C’est alors au médecin-conseil de décider du remboursement ou non de l’opération. Si le médecin-conseil a décidé de ne pas rembourser, le patient peut toujours demander un recours.

Comment est remboursée l’abdominoplastie ?

Le prix de la plastie abdominale varie en fonction de nombreux facteurs, notamment la chirurgie à réaliser et les gestes associés (par exemple, s’il y a lipoaspiration ou non). Le devis comprend les frais d’hospitalisation, les honoraires de chirurgie, d’anesthésie ainsi que le suivi post-opératoire pendant un an.

Si la Sécurité Sociale a donné son accord pour le remboursement de la chirurgie, elle prendra en charge les frais d’hospitalisation (uniquement en cas d’hospitalisation dans un établissement conventionné) ainsi que les soins post-opératoires (infirmière à domicile). Les dépassements d’honoraires du chirurgien et de l’anesthésiste sont à la charge du patient. Mais ils peuvent être remboursés par la mutuelle santé selon le contrat du patient. La prise en charge par la mutuelle est alors partielle ou complète.

La mutuelle peut aussi rembourser partiellement ou totalement le vêtement compressif (gaine abdominale). Les séances de drainages post-opératoires, souvent conseillées après cette opération, peuvent aussi être partiellement remboursées. 

L’abdominoplastie est bel et bien prise en charge par la Sécurité Sociale, mais uniquement sous certaines conditions. Il faut que l’opération soit justifiée par un tablier abdominal volumineux, une hernie ou des antécédents de chirurgie de l’obésité. De plus, l’opération doit se dérouler dans un établissement conventionné. Si tous ces critères sont respectés, la Sécurité Sociale prend en charge uniquement les frais d’hospitalisation et les soins post-opératoires à domicile. Il est donc conseillé d’avoir une mutuelle pour le remboursement du reste à charge. 

A ne pas manquer

Articles associés