Combien de temps dure une insolation ?

0
592
Homme âgé souffrant d'un coup de chaud

Fréquente en période de fortes chaleurs, apprenez à repérer les signes d’une insolation et comment réagir si elle survient.

En période de canicule, l’insolation n’est pas rare, surtout chez les personnes fragiles comme les nourrissons, les jeunes enfants et les personnes âgées. Si elle n’est pas grave pour un adulte en bonne santé, elle peut avoir des complications graves chez les plus fragiles. Découvrez les symptômes de l’insolation, combien de temps dure-t-elle et quand consulter un médecin. 

Qu’est-ce qu’une insolation ?

L'insolation fait monter notre température corporelle

L’insolation ou hyperthermie est l’augmentation de la température interne du corps humain. En effet, notre corps régule constamment notre température interne pour la maintenir à 37 °C grâce à la transpiration et à la soif. L’insolation survient lorsque ces mécanismes de régulation ne fonctionnent plus, généralement en cas de fortes chaleurs ou suite à une exposition prolongée au soleil. Il y a plusieurs stades de gravité, avec des symptômes comme des coups de soleil ou brûlures, des nausées et vomissements, des maux de tête, de la fièvre et une déshydratation. 

L’insolation est à ne pas confondre avec le coup de chaleur. Le coup de chaleur a des conséquences plus graves ; il survient après un effort intense dans un milieu surchauffé. L’insolation survient généralement plutôt avec exposition direct au soleil sur le cuir chevelu ou la peau. En revanche, chez l’enfant ou le nourrisson, l’insolation peut être grave. 

À quoi est due l’insolation ?

L’insolation est généralement causée par une exposition prolongée au soleil, ou à de fortes chaleurs. Cela va agresser le corps et perturber les mécanismes de thermorégulation internes. L’insolation peut aussi être favorisée par des facteurs comme le manque de sommeil, la consommation d’alcool, la prise de certains médicaments, l’obésité ou la pratique d’une activité physique intense prolongée au soleil. 

Les symptômes de l’insolation

L’insolation se manifeste par les symptômes suivants :

  • La peau chaude et déshydratée
  • Une accélération du rythme cardiaque 
  • Une fièvre élevée (plus de 39 °C)
  • Des nausées
  • Des maux de tête
  • Des étourdissements ou vertiges 
  • Une soif intense

Des symptômes plus graves peuvent apparaître, notamment chez les enfants, comme des difficultés respiratoires, des vomissements, une perte de connaissance, un état de somnolence, des crampes musculaires, une déshydratation intense ou encore les oreilles qui bourdonnent. 

La durée d’une insolation

L’insolation dure généralement quelques heures après l’exposition. Le corps va ensuite récupérer progressivement sa température en dissipant petit à petit la chaleur accumulée, et se réhydrater. Chez les personnes fragiles, ou en cas de très fortes chaleurs, l’insolation peut durer plus longtemps et certains symptômes peuvent perdurer le lendemain voire le surlendemain (nausées, maux de tête, fatigue). 

Comment soigner rapidement une insolation ?

Enfant souffrant d'une insolation

Pour qu’elle ne s’aggrave pas et disparaisse rapidement, il est nécessaire de faire baisser au plus vite la température corporelle.

La personne doit être refroidie par divers moyens. Tout d’abord, il faut l’allonger dans un endroit frais, ombragé et aéré. Puis il faut lui faire boire beaucoup d’eau par petites gorgées, lui mouiller la tête, les mains et les pieds, et l’asperger de l’eau avec un brumisateur. Attention, l’eau ne doit pas être trop froide pour éviter le choc thermique. Le repos est également important. En cas de forte migraine, on pourra aussi lui faire prendre un cachet de paracétamol sans dépasser 4g par jour pour un adulte. 

Si les symptômes sont graves (vomissements, perte de connaissance…), allongez la personne en position latérale de sécurité, aspergez-la d’eau et appelez les secours. 

Les complications possibles d’une insolation

Si l’insolation se transforme en coup de chaleur, la température du corps augmente alors au-delà de 40 °C et il peut y avoir des complications : troubles de la conscience, malaise ou perte de connaissance, vomissements abondants… Il est impératif de contacter le Samu en urgence, surtout chez l’enfant. L’hospitalisation avec réhydratation par voie intraveineuse peut s’avérer nécessaire. Dans les cas les plus graves, ou chez les enfants et les personnes fragiles, il y a en effet un risque d’atteintes neurologiques, cardiaques ou rénales, voire un risque de coma ou de décès. 

Comment éviter l’insolation ?

Les bons gestes pour éviter une insolation

Tout le monde peut avoir une insolation, même si elle est plus fréquente chez les nourrissons, les enfants et les seniors. L’été, il est donc très important de prendre des mesures pour l’éviter. Ainsi lorsque la température dépasse 21°C, limitez les expositions, même par temps nuageux car les rayons UV peuvent passer au travers des nuages. 

Si vous vous exposez au soleil, évitez les heures les plus chaudes (11h à 17h). De surcroit, portez toujours un chapeau ou une casquette qui couvre bien la tête et le front. Hydratez-vous avec de petites gorgées régulièrement. 

Lorsque vous êtes en voiture, mettez la climatisation et ne laissez pas un enfant ou une personne âgée plus de quelques minutes au soleil dans la voiture. De plus si vous faites du sport, évitez les heures les plus chaudes et hydratez-vous bien. 

L’insolation n’est pas à prendre à la légère, surtout chez les enfants, les personnes âgées ou les personnes fragiles. Il est important de prendre des précautions en évitant de rester en plein soleil pendant les heures les plus chaudes. L’insolation ne doit durer que quelques heures si vous prenez toutes les précautions pour rafraîchir le corps. Mais en cas de symptômes graves ou d’insolation prolongée, contactez en urgence le Samu. 

Article précédentQuelques exemples de procédures chirurgicales
Article suivantGreffe de cheveux : que savoir avant de se lancer ?