Quelles sont les différentes façons de se constituer un complément de retraite en tant que personnel hospitalier ?

Que ce soit les médecins, infirmiers, personnes de soutien ou autres, les personnels hospitaliers sont des professionnels qui jouent un grand rôle dans la société. Ils sont au service du bien-être des populations et travaillent dur pour leur apporter satisfaction. Malheureusement, en dehors de celui de médecin, ces métiers ne sont pas les plus lucratifs. Pour s’assurer une retraite paisible, ils doivent donc prendre les mesures qu’il faut, et ce, très tôt. Pour y arriver, il existe plusieurs possibilités. En voici quelques-unes.

Le plan d’épargne retraite (PER)

En tant que personnel hospitalier, pour constituer un complément de retraite adéquat, l’une des possibilités les plus intéressantes est le PER. En effet, il s’agit d’un dispositif financier qui permet de verser une partie de ses revenus, afin de se préparer une retraite paisible. Il n’est pas obligatoire, mais il est fortement conseillé d’y souscrire, et ce, avant l’âge de 40 ans, pour être sûr d’épargner assez d’argent avant la retraite.

Dans le cadre d’un PER, les montants des cotisations sont libres. Cependant, il est vivement recommandé qu’elles soient supérieures à 10 % de vos revenus annuels. Ainsi, le complément que vous recevrez une fois à la retraite sera suffisant pour combler tous vos besoins. Pour souscrire à ce complément, vous devez passer par une institution spécialisée. À cet effet, Le rôle du CGOS dans la retraite des personnels hospitaliers n’est pas à négliger.

L’assurance vie

L’assurance vie représente également une possibilité non négligeable pour se constituer un complément de retraite en tant que personnel hospitalier. Lorsque vous y souscrivez auprès d’un assureur, la contrepartie financière dont il bénéficie est le versement d’une rente ou d’un capital. Ce dernier vous sera versé à moyen ou long terme. Cependant, vous pouvez aussi choisir un bénéficiaire à qui il sera versé. À la fin du contrat, ce dernier ou vous-même pouvez récupérer l’intégralité des sommes versées, en plus des intérêts.

À la signature d’un contrat d’assurance vie, il y a une somme initiale à verser. Mais pour la suite, il vous revient de définir vos versements. Les montants ne sont pas limités, et vous n’êtes pas obligé de faire des versements réguliers. Toutefois, pour être sûr de profiter d’une fiscalité intéressante, il est recommandé de conserver le contrat pendant au moins huit ans. Vous l’aurez donc compris, vous pouvez le rompre à tout moment, ou même effectuer des retraits si vous le voulez.

L’immobilier

L’immobilier n’est pas un secteur uniquement réservé aux hommes d’affaires ou aux personnes fortunées. En tant que personnel hospitalier, vous pouvez également y investir pendant que vous êtes actif, afin de vous constituer un complément de retraite. Pour ce faire, vous avez plusieurs possibilités. Vous pouvez vous tourner vers le régime LMNP ou louer en meublé non professionnel. En effet, si vos revenus sont en dessous de 23 000 € par an, vous pourrez profiter du micro foncier avec abattement de 50 %.

Vous pouvez opter pour un régime réel si vous avez souscrit un crédit immobilier. En effet, il est recommandé de se constituer un capital immobilier à l’aide d’un prêt pendant l’activité, car le loyer couvrira les échéances. Et une fois à la retraite, vous aurez des revenus. Par ailleurs, il existe plusieurs dispositifs mis en place qui permettent de profiter d’un certain nombre d’avantages fiscaux. C’est le cas de la loi Pinel qui concerne les biens immobiliers neufs et le dispositif Malraux. Ce dernier concerne les anciens biens à rénover.

En somme, en tant que personnel hospitalier, pour vous constituer un complément de retraite, vous avez plusieurs possibilités. Vous pouvez opter pour un PER, une assurance vie ou investir dans l’immobilier. Cependant, en dehors de ceux-ci, vous avez plusieurs autres options comme la Prefon.

Jean-Pierre
Jean-Pierre
Médecin généraliste à la retraite après 32 ans d'exercice, je suis aussi passionné par l'évolution des outils technologiques comme internet. Ayant beaucoup plus de temps libre, j'ai lancé ce site internet afin de coupler mes deux passions : la médecine et les outils technologiques. Mon seul objectif est de partager mes connaissances au plus grands nombres et offrir un support ouvert à tous afin de partager les dernières actualités et innovations liées à la santé.

A ne pas manquer

Articles associés