Quels sont les dangers de la baie de goji ?

0
1291
Une cuillère remplie de baies de goji

De plus en plus consommées partout dans le monde, les baies de goji auraient de nombreuses vertus santé. Mais est-ce réellement le cas ?

Depuis quelques années, on entend beaucoup parler des « super-aliments », ces aliments qui grâce à leur haute teneur en vitamines, minéraux et antioxydants, sont supposés nous apporter de nombreux bienfaits.

Parmi ces super-aliments, l’un des plus connus est la baie de goji, cette baie séchée venue de Chine qui ressemble à un raisin sec de couleur rouge, et qui sera une mine de bienfaits. La baie de goji est-elle si miraculeuse qu’on nous le dit ? Quels sont ses dangers ? On fait le point.

Qu’est-ce que la baie de goji ?

Des baies de goji fraiches

La baie de goji est un fruit rouge que l’on consomme en Asie depuis des millénaires. Et il est devenu très tendance en Occident depuis quelques années. Surnommées « baies de jouvence » par les asiatiques, elles ont été intégrées à la médecine traditionnelle chinoise. Les baies de goji sont réputées comme le fruit le plus nutritif et le plus antioxydant du monde !

On consomme les baies de goji le plus souvent séchées, mais aussi sous forme de jus ou de compléments alimentaires, en gélules. Les baies de goji séchées sont rouges et légèrement sucrées. Aujourd’hui, elles figurent sur la liste des ingrédients de nombreuses recettes healthy, pour leurs bienfaits supposés mais aussi pour leur couleur qui égaye notre assiette.

Même si on trouve quelques plantations de baies de goji en France, 80 % de la production mondiale provient du nord de la Chine.

Quels bienfaits prête-t-on aux baies de goji ?

La baie de goji est considérée comme une véritable mine de nutriments. Elle contient plus de bêta-carotène que les carottes et 1,5 fois plus de calcium que le lait ! Les baies de goji sont aussi riches en protéines et en antioxydants. Si on les surnomme baies de jouvence, c’est parce qu’elles contiennent une forte teneur en polysaccharides, qui jouent un rôle important dans le processus de renouvellement cellulaire et dans le fonctionnement du système immunitaire.

Les baies de goji contiennent également des vitamines C (c’est l’un des aliments qui en contient le plus), des acides aminés et acides gras essentiels, des minéraux et des oligoéléments. En bref, elle contient tout ce dont a besoin l’organisme !

On prête ainsi de nombreux bienfaits à la baie de Goji :

  • Elle renforcerait le système immunitaire
  • Elle protégerait contre le cancer et les maladies dégénératives comme la maladie d’Alzheimer
  • Elle protégerait du vieillissement grâce à sa forte teneur en antioxydants. Ceux-ci stimulent la production de collagène et protègent contre le stress oxydatif
  • Elle serait énergisante, combattrait la fatigue et les troubles du sommeil
  • Elle faciliterait la digestion
  • Elle aiderait à éliminer les toxines et à améliorer la fonction du foie
  • Elle protégerait du cholestérol
  • Elle protégerait les yeux

Des bienfaits non prouvés ?

Une recette de bowl à base de baies de goji

La baie de goji est donc considérée comme un véritable aliment miracle… Sauf que ces allégations n’ont pas toutes été prouvées. Selon certains experts de la nutrition, la baie de goji ne serait pas plus bénéfique que les fruits rouges que nous avons l’habitude de manger en Occident : framboises, myrtilles…

S’il n’y a – a priori – aucun risque à consommer de la baie de goji (des quantités très élevées pourraient causer des diarrhées à cause de la vitamine C, mais c’est tout), rien ne prouve que la baie de Goji soit aussi bénéfique qu’on le dit. De plus, aucune étude n’a pour le moment prouvé la non-dangerosité de la baie de goji pour les femmes enceintes par exemple.

Des pesticides dans les baies de goji

De plus, une étude menée par la revue Test Achat (l’équivalent belge de de 60 Millions de consommateurs) a révélé que les baies de goji sont bourrées de pesticides. En effet, sur 15 références analysées par le magazine, 10 contenaient une grande quantité de pesticides, dont 3 marques certifiées bio !

Jusqu’à 14 traces différentes de pesticides ont été trouvées dans les baies de goji examinées. De plus, 4 paquets (dont 3 bio) dépassaient la limite maximale de résidus autorisée. L’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) a réagi à cette étude. Elle a ordonné des rappels de baies de goji. Un avertissement a aussi été envoyé aux agences de contrôle alimentaires des différents pays de l’UE.

De toute façon, nombreux sont les experts de la nutrition à avertir les consommateurs sur les risques des « super-aliments » qui ont été introduits très récemment sur le marché, surtout ceux qui proviennent de Chine où ils sont contaminés par des produits phytosanitaires, dont l’utilisation n’est pas aussi réglementée qu’en Europe.

Un désastre écologique

Un autre argument entre en défaveur des baies de goji. Le trajet nécessaire pour les transporter de Chine jusqu’en Europe est désastreux pour la planète. D’autant plus que des producteurs chinois ont recours à l’irradiation des baies de goji. Cela permet de mieux les conserver sur ces longs trajets mais limite leur richesse nutritionnelle. La culture des baies de goji demande énormément d’engrais et de pesticides. Or, cela contribue à augmenter considérablement leur empreinte carbone.

Par quoi remplacer les baies de goji ?

Manger des raisons secs à la place des baies de goji

Suite à son enquête, Test Achats a déconseillé de consommer des baies de goji. Ces baies sont chères, polluantes, et bourrées de pesticides. Mais que consommer à la place des baies de goji ? Des fruits de saison (des fruits rouges qui sont riches en antioxydants comme les mûres, les framboises ou les myrtilles, lorsqu’elles sont de saison). Il est aussi possible de consommer des fruits secs locaux. Parmi les plus recommandés, on trouve les raisins secs, les abricots secs et les myrtilles séchées.

La baie de goji n’est pas vraiment un super aliment miracle comme on l’entend partout, car 80 % de la production mondiale est importée de Chine, avec des produits bourrés de pesticide qui voyagent beaucoup pour parvenir jusqu’à nous. Pour faire le plein de nutriments, mieux vaut privilégier les fruits locaux, notamment les fruits rouges riches en antioxydants !

Article précédent10 remèdes de grand-mère contre les croûtes du cuir chevelu
Article suivantJ’ai un ganglion à l’aisselle, fatigue et stress : que faire ?