Piqûre de guêpe : que faire pour la soulager ?

0
808
Vue rapprochée d'une piqure de guêpe

Si vous êtes victime d’une piqûre de guêpe, ne paniquez pas. Découvrez les bons réflexes pour la traiter et la reconnaître.

Comme les abeilles, les frelons et les bourdons, les guêpes piquent pour se défendre, lorsqu’elles se sentent menacées. Pour l’être humain, la piqûre de guêpe n’est la plupart de temps pas grave, mais elle est douloureuse et peut chez certaines personnes entraîner une forte réaction. Découvrez que faire pour soulager une piqûre de guêpe

Comment reconnaître une piqûre de guêpe d’une piqûre d’abeille ?

Observer une piqure de guêpe

Lorsqu’une abeille vous pique, son dard et sa glande à venin restent plantés dans votre peau et l’insecte s’arrache alors l’abdomen en essayant de se dégager. La piqûre entraîne donc souvent la mort de l’abeille, et on retrouve le dard de l’abeille là où elle nous a piqués. Lorsqu’il s’agit d’une piqûre de guêpe, on ne retrouve pas le dard car les guêpes arrivent à se dégager sans le laisser dans la peau. 

Est-ce que c’est grave une piqûre de guêpe ?

Non, une piqûre de guêpe n’est pas grave. La piqûre de guêpe est bégnine mais entraîne une douleur vive et un gonflement, parfois accompagné de rougeurs et/ou de démangeaisons. Ces effets secondaires durent quelques heures puis la douleur s’estompe.

Chez certaines personnes cependant, une piqûre de guêpe peut être grave. En effet, le dard de la guêpe véhicule un venin qui peut être très dangereux pour les personnes allergiques, soit 1 à 3 % de la population. Cependant, les réactions allergiques sévères aux piqûres de guêpes sont deux fois moins fréquentes qu’avec les piqûres d’abeilles.

Par quoi se manifeste une allergie aux piqûres de guêpe ?

Réaction allergique suite à une piqure de guêpe

On distingue deux choses : une réaction causée par l’emplacement de la piqûre ou le nombre de piqûres, ou une réaction allergique.

La piqûre de guêpe peut causer chez certaines personnes une réaction allergique qui nécessite une prise en charge d’urgence. Si la guêpe vous pique près de la bouche ou du cou, ou si vous l’avez avalée, dans la bouche ou dans la gorge, la piqûre peut entraîner un œdème important et donc des difficultés respiratoires. De même, les piqûres près des yeux peuvent entraîner un œdème et peuvent donc avoir des conséquences graves. 

Au-delà de 5 piqûres de guêpe chez un enfant et de 20 piqûres chez un adulte, le venin en fortes doses dans l’organisme peut provoquer des vomissements, une diarrhée, une forte fatigue, des vertiges voire un malaise ou une perte de connaissance. 

La réaction allergique peut se manifester après une seule piqûre, où que vous ayez été piqué. Elle se manifeste par les symptômes suivants : 

  • Un gonflement de plus de 10 cm
  • Une urticaire généralisée
  • Un angiœdème ou œdème de Quincke, c’est-à-dire un gonflement rapide de la peau et des muqueuses au niveau de la tête et du cou
  • Des difficultés respiratoires
  • Une chute de tension
  • Des problèmes digestifs : nausées, vomissements, diarrhée
  • Des vertiges, un malaise ou une perte de connaissance
  • Un choc anaphylactique

Comment soulager la douleur d’une piqûre de guêpe ?

Guêpe prête à attaquer

Si vous vous faites piquer par une guêpe, vous devez d’abord détruire le venin grâce à une source de chaleur, par exemple en approchant de la piqûre la flamme d’un briquet ou un sèche-cheveux. Ne touchez pas la peau pour ne pas vous brûler, mais approchez suffisamment la source de chaleur pour que le venin se détruise. Contrairement à une piqûre d’abeille, vous n’aurez pas à retirer le dard. Désinfectez la zone de la piqûre avec un antiseptique et une compresse stérile, du savon et de l’eau tiède ou du vinaigre blanc dilué dans de l’eau. Ensuite, laissez sécher à l’air libre.

Pour soulager la douleur suite à une piqûre de guêpe, vous pouvez appliquer de la glace dans un tissu sur la piqûre ou prendre du paracétamol. Les symptômes devraient s’estomper au bout d’une demi-heure. Mais si la piqûre vous démange dans les heures qui suivent, vous pouvez appliquer une pommade antihistaminique.

Si la piqûre est située sur les bras ou les mains, enlevez vos bagues pour éviter les gonflements. Pensez aussi à vérifier que vous êtes à jour au niveau du vaccin contre le tétanos. 

Piqûre de guêpe : les solutions naturelles pour apaiser la douleur

Si vous souhaitez éviter les antalgiques, des solutions naturelles existent pour soulager la douleur causée par une piqûre de guêpe. L’huile essentielle de lavande par exemple a des propriétés antiseptiques, anti-inflammatoires et anesthésiantes. Mettez-en quelques gouttes sur un coton et tamponnez la piqûre tous les quarts d’heure tant que la douleur persiste.

Le vinaigre aussi, avec son ph acide, peut neutraliser l’agent alcalin dans le venin de guêpe et apaiser la douleur. De même que l’huile essentielle de lavande, appliquez une compresse imbibée de vinaigre de cidre, vinaigre de vin ou vinaigre d’alcool pendant quelques minutes sur la piqûre pour apaiser la douleur. 

L’oignon est aussi un remède naturel pour soulager une piqûre de guêpe car il est anti-inflammatoire et que ses enzymes agissent sur le venin de guêpe. Pour soulager une piqûre de guêpe avec de l’oignon, coupez une rondelle d’oignon frais et frottez la peau à l’endroit de la piqûre.

Dans quels cas faut-il appeler le médecin ?

Consultez un médecin si la réaction locale (gonflement, rougeur…) s’aggrave dans les jours suivant la piqûre et si d’autres symptômes apparaissent, notamment des symptômes qui peuvent indiquer une infection (comme la fièvre) ou une allergie (comme la sensation d’étouffement, les vertiges, le gonflement du visage…).

En cas de piqûre dans la bouche ou dans la gorge, le gonflement peut être très rapide et entraîner de graves difficultés respiratoires : il faut donc consulter immédiatement un médecin ou se rendre aux urgences. En attendant, il est conseillé de sucer un glaçon. 

De même, en cas de piqûres multiples (plus de 20 chez l’adulte et plus de 5 chez l’enfant), il est recommandé d’aller à l’hôpital. 

Que faire en cas de réaction allergique à une piqûre de guêpe ?

En cas de réaction allergique, il faut immédiatement contacter un médecin, les pompiers (18) ou le SAMU (15). Les réactions allergiques très graves s’observent chez 0,3 à 7,5 % des personnes allergiques aux piqûres de guêpes et peuvent entraîner un décès (on en compte une dizaine chaque année). L’œdème de Quincke, qui se manifeste par un visage gonflé et des difficultés respiratoires anormales, est rare mais mortel. Il est donc crucial de se rendre le plus rapidement possible aux urgences. Si les secours tardent à venir et que vous possédez un stylo d’adrénaline auto-injectable, réalisez cette injection rapidement. 

Les guêpes ne piquent que lorsqu’elles se sentent menacées ou agressées. Pour éviter de se faire piquer par une guêpe, il faut donc éviter de faire des gestes brusques lorsqu’une guêpe tourne autour de vous. Si vous vous faites piquer, surveillez la réaction : en cas de simple douleur, prenez un paracétamol ou utilisez l’un des remèdes naturels disponibles. En cas de réaction allergique par contre, consultez immédiatement un médecin ou allez aux urgences. 

Article précédentSoins ultra-spécialisés : les avantages des centres experts par pathologie
Article suivantLe burn-out : les signes avant-coureurs et les méthodes naturelles pour y faire face