Hommes et femmes : qui est le plus prudent en matière de covid ?

0
2208
Hommes et femmes : qui est le plus prudent en matière de covid ?

Selon une étude publiée dans Behavioral Science & Policy, les femmes seraient plus respectueuses que les hommes dans l’application des précautions covidiennes. « Ils se soucient de la santé des autres », explique Irmak Olcaysoy Okten, responsable de l’étude, « et c’est pourquoi ils s’efforcent d’empêcher la propagation du coronavirus.

Trois études sur le comportement anticoagulant

Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs se sont basés sur trois études différentes menées aux États-Unis et réalisées selon des méthodologies différentes : une enquête en ligne, l’observation du comportement de certains piétons dans la rue et le suivi des déplacements des citoyens grâce aux coordonnées GPS du smartphone.

L’enquête, à laquelle ont participé environ 800 Américains, a révélé une nette différence de comportement entre les hommes et les femmes : ces dernières restent plus souvent à la maison, respectent plus soigneusement les distances physiques et se lavent les mains beaucoup plus souvent.

Les canulars des médias sociaux

En outre, ils prêtent attention aux conseils des médecins et de leur gouverneur, et suivent de plus près ce qui se passe dans d’autres pays et ce qui est diffusé sur les médias sociaux (ce dernier point peut toutefois être une mauvaise idée). Le respect de la réglementation anti-vide s’accompagnerait toutefois d’un sentiment d’anxiété concernant sa propre santé et celle des autres, qui serait beaucoup plus fort chez les femmes que chez les hommes.

Dans la seconde étude, les chercheurs ont observé 300 piétons à trois endroits différents aux États-Unis, et ont constaté que si plus de la moitié des femmes portaient des masques, les hommes qui en portaient ne représentaient qu’un peu plus d’un tiers.

Le signal du gps du smarthpone

Enfin, grâce au signal GPS du smartphone, des chercheurs ont suivi les déplacements d’environ 15 millions de personnes dans différents États américains, en observant notamment leurs déplacements vers des activités non essentielles comme les restaurants, les bars, les salles de sport. Résultat ? Les données, recueillies entre début mars et fin mai, montrent encore que les hommes se comportent de manière beaucoup moins prudente que les femmes, même si l’on sait maintenant qu’ils contractent le CoViD-19 sous une forme plus grave.

Article précédentDes propositions fortes, libres et nomades, pour vivre des temps extraordinaires
Article suivantCuivre, or, argent : oligo-éléments pour renforcer ses défenses immunitaires
Jean-Pierre
Médecin généraliste à la retraite après 32 ans d'exercice, je suis aussi passionné par l'évolution des outils technologiques comme internet. Ayant beaucoup plus de temps libre, j'ai lancé ce site internet afin de coupler mes deux passions : la médecine et les outils technologiques. Mon seul objectif est de partager mes connaissances au plus grands nombres et offrir un support ouvert à tous afin de partager les dernières actualités et innovations liées à la santé.