Pourquoi va-t-on subir plus de pandémie dans les années à venir ?

0
1070
pandémie

 

Récemment la pandémie de COVID-19 a ouvert les yeux au monde sur le sujet des pandémies, cette pandémie mortelle est ainsi la 6e pandémie qu’affronte l’humanité depuis 1918. Les scientifiques du monde entier sont ainsi inquiets. Si les virus et pandémies ont toujours existé, il existerait un facteur entre la rapidité et la recrudescence à se développer de ces derniers aujourd’hui.

Nous allons voir dans la suite de cet article, quels sont les facteurs qui expliquent la recrudescence des virus et pandémies.

Comment naissent les pandémies ?

Les pandémies résultent de virus qui se transmet à grande échelle à travers le monde mais tous les virus ne finissent pas par créer une pandémie fort heureusement. Cependant, la multiplication des virus au sein de certains animaux et leur transmission potentielle aux hommes provoquent l’augmentation de la probabilité d’une nouvelle pandémie comme la covid-19. C’est ce qu’alerte actuellement les scientifiques du Geic.

Vous pouvez d’ailleurs vous tenir au courant des suites de la pandémie de COVID-19 quotidiennement sur le site de lasanteauquotidien.com ainsi que des news sur la santé en général.

En effet, la plupart des nouvelles pandémies virales naissent de ce qu’on appelle les zoonoses. Qui est le phénomène de la transmission d’agents pathogènes des animaux aux humains. Par exemple la tuberculose est une maladie qui était à l’origine bovine et qui s’est transféré à l’humain au néolithique au moment du commencement de l’élevage de bétail.

Le réchauffement climatique responsable

Si les scientifiques sont inquiets de la recrudescence des pandémies c’est parce que actuellement le réchauffement climatique provoque un rapprochement inquiétant entre les espèces animales sauvages et l’homme. La montée de la température associée au changement de terrain et à l’expansion de l’homme et à son intensification de l’agriculture perturbe la nature et augmente les contacts entre le bétail, les animaux sauvages, les agents pathogènes et l’homme. Se mélange est responsable d’une mutation de virus et de sa propagation de l’animal à l’homme. Il y a ainsi à l’heure actuelle 827 000 virus que l’on estime avoir la capacité de nous affecter d’après l’Ipbes.

Et l’extension de l’homme joue un grand rôle aussi en effet la disparition de forêt prairie sous l’expansion de l’homme créé la disparition d’animaux et la prolifération de certains. Malheureusement il a été montré que les animaux qui disparaissent sont en général ceux qui ne sont pas porteurs d’agent pathogène et qui peuvent se transmettre tandis que les espèces qui prolifèrent sont en général les espèces qui sont porteurs d’agent pathogène c’est le cas par exemple des rats et des chauves-souris.

Aussi les élevages intensifs par exemple sont de réels problèmes à l’émergence de virus car l’entassement d’animaux semblables créer des endroits propices à la reproduction et la transmission de virus. En 2019 la peste porcine a ainsi tué un quart de la population des cochons sur la planète. Il aurait suffi que ce virus puisse se propager à l’homme pour créer une véritable catastrophe humanitaire.

Chaque virus transmis va donc finir comme la covid ?

Non chaque virus transmis par l’animal à l’homme ne signifie pas que celui-ci finit par créer une épidémie ou une pandémie. Car même si un virus acquiert la capacité d’infecter un humain. Il doit aussi réussir à se répliquer efficacement. Les virus de la grippe aviaire arrivent par exemple à nous affecter mais sont inefficaces à se transmettre directement entre les humains ils ne peuvent donc pas créer une pandémie. Cependant, les mutations possibles des virus peuvent toujours créer cette capacité de transmission entre l’homme.

En conclusion le réchauffement climatique et l’expansion de l’homme ainsi que l’élevage intensif sont des facteurs qui vont augmenter le risque de transmission d’agents pathogènes d’animaux à l’homme et donc risque de provoquer des futures pandémies comme celle du covid.

Article précédentQuels sont les différents modèles de monte escalier ?
Article suivantJ’ai mal au nez comme si j’avais pris un coup : que faire ?
Jean-Pierre
Médecin généraliste à la retraite après 32 ans d'exercice, je suis aussi passionné par l'évolution des outils technologiques comme internet. Ayant beaucoup plus de temps libre, j'ai lancé ce site internet afin de coupler mes deux passions : la médecine et les outils technologiques. Mon seul objectif est de partager mes connaissances au plus grands nombres et offrir un support ouvert à tous afin de partager les dernières actualités et innovations liées à la santé.