Digestion difficile: causes, traitements, solutions naturelles

Nausées, ballonnements, brûlures d’estomac, éructations, maux de tête, …, les symptômes liés à une digestion difficile, aussi appelée dyspepsie fonctionnelle, sont aussi nombreux que désagréables. S’ils surviennent essentiellement pendant ou après un repas et se manifestent pendant un laps de temps relativement court, les problèmes de digestion difficile peuvent aussi apparaître de manière chronique. Auquel cas, il peut alors s’avérer nécessaire de consulter et/ou d’opter pour des solutions naturelles adaptées. Alors, quelles sont les causes principales du syndrome de digestion difficile? Et surtout, quel(le)s sont les traitements et/ou les solutions naturelles possibles pour lutter contre ces maux? Éclairage.

Digestion difficile: manifestation, symptômes, et causes

digestion difficile causes traitements

La digestion difficile, qu’est-ce que c’est?

La digestion difficile, ou syndrome de dyspepsie fonctionnelle, combine généralement une hypersensibilité des organes du système digestif à des perturbations (occasionnelles ou chroniques) au niveau des muscles de l’œsophage et de l’estomac. Elle se manifeste le plus souvent pendant (ou juste après) les repas, à travers une sensation de lourdeur dans l’estomac, voire de ballonnements. D’autres symptômes peuvent également apparaître, comme des maux d’estomac, des éructations, des nausées, des céphalées, ou encore des vomissements. De façon générale, la digestion difficile rassemble toutes les sensations d’inconfort dans la partie supérieure du ventre, même si certains symptômes peuvent également se situer au niveau de la partie inférieure (les intestins et le colon). Dans certains cas, il est d’ailleurs possible d’établir un lien entre digestion difficile et syndrome de l’intestin irritable.

Quelles sont les causes les plus fréquentes de la digestion difficile?

Dans la majorité des cas, les problèmes de digestion difficile sont associés à des causes bénignes, facilement identifiables (et donc solutionnables). Ils sont, en effet, souvent le reflet de mauvaises habitudes alimentaires, comme un excès d’alcool, une consommation importante de produits sucrés, gras, et industriels, des repas généralement trop copieux, ou encore une ingestion trop rapide des aliments, sans prendre le temps de bien mâcher. L’aérophagie et les inflammations occasionnelles de certains organes digestifs peuvent, également, se manifester par une sensation de gêne au niveau de l’estomac, ainsi que des éructations. De façon générale, et s’il n’y a pas de trouble sous-jacent plus important, ces symptômes disparaissent en l’espace de quelques heures.

Certains traitements médicamenteux, comme les anti-inflammatoires non stéroïdiens, les biphosphonates, ou encore les antibiotiques, sont aussi susceptibles de provoquer des difficultés de digestion ou une sensation d’inconfort. Celles-ci prennent généralement fin quelques jours après l’arrêt du traitement.

Le stress et l’anxiété sont également des facteurs de risque importants dans la manifestation des troubles digestifs. Enfin, chez les femmes enceintes, il n’est pas rare d’observer des problèmes de digestion difficile voire même des reflux gastro-œsophagiens pendant la grossesse, notamment les premiers mois.

Les causes les plus graves de digestion difficile

Si les symptômes se prolongent au-delà de 48 heures et que les différentes solutions adoptées restent sans effet, il est recommandé de consulter un spécialiste. Lorsqu’elle s’inscrit dans le temps, la dyspepsie fonctionnelle peut alors dissimuler un problème plus important, qu’il est nécessaire de traiter après consultation de son médecin traitant. Il peut s’agir, en effet, d’une inflammation chronique de l’œsophage ou de l’estomac, d’une pathologie gastro-intestinale ou pancréatique, de calculs biliaires, voire d’une tumeur. En particulier, si les problèmes de digestion difficile sont associés à d’autres symptômes (perte de poids drastique, fièvre importante, vomissements, …), il s’impose de consulter au plus vite.

Digestion difficile: les solutions et traitements naturel(le)s

Modifier ses habitudes alimentaires

digestion difficile causes traitements

Avant de prendre des médicaments contre la digestion difficile, le premier réflexe à adopter est de modifier ses habitudes alimentaires, pour adopter un mode de vie plus sain et plus équilibré. Aussi, veillez d’abord à réduire, voire à stopper complètement, votre consommation d’alcool, de café, ou encore de tabac. Privilégiez également les repas légers aux festins copieux, avec des aliments pauvres en calories et faiblement épicés. Au moment des repas, il est également important, pour éviter les problèmes de digestion difficile, de manger lentement et calmement, en mâchant bien ses aliments.

Opter pour des compléments alimentaires adaptés

Les compléments alimentaires et la phytothérapie sont des alternatives naturelles et particulièrement intéressantes pour soulager en quelques heures les douleurs et symptômes lié(e)s à la digestion difficile. Il existe, ainsi, une multitude de plantes et ingrédients naturels susceptibles de favoriser la digestion. Par exemple, des épices comme le curcuma, le gingembre, ou encore le fenugrec, sont souvent utilisées en Asie et au Moyen-Orient pour apaiser les nausées. De leur côté, l’artichaut, la gentiane jaune (en extrait), le romarin (en extrait), ou encore le radis noir, sont connus pour favoriser la production de bile, stimuler l’activité de l’estomac, et donc renforcer le système digestif. Les plantes sédatives, comme l’aubépine, la menthe poivrée, le coquelicot, ou la valériane, calment et apaisent les brûlures d’estomac. Les algues, riches en alginine, participent à protéger les parois de l’estomac contre d’éventuels problèmes d’acidité. Enfin, les probiotiques (yaourts nature, laits fermentés, Kefir, choucroute, …) sont indispensables pour rétablir l’équilibre de la flore intestinale et faciliter la digestion.

Les traitements pour lutter contre la digestion difficile

Si les symptômes persistent sur le long terme, ou que les épisodes de digestion difficile se manifestent de manière toujours plus régulière et intense, une solution médicamenteuse peut alors être préconisée. Avant de consulter votre médecin traitant, vous pouvez d’ores et déjà vous tourner vers votre pharmacien, car la plupart des médicaments proposés dans les troubles digestifs sont disponibles sans ordonnance. Celui-ci vous recommandera des traitements facilitant la production de bile ou l’évacuation de la bile vers l’intestin. La plupart d’entre eux, en plus de contenir certaines enzymes chimiques, sont d’ailleurs élaborés à partir des ingrédients et extraits de plantes évoqués ci-dessus.

A ne pas manquer

Articles associés