Sinusite : quels sont les effets sur les yeux ?

0
1238
Douleurs aux yeux à cause de la sinusite

Infection du nez, la sinusite peut provoquer des effets secondaires et des douleurs au niveau des yeux. Voici comment les reconnaître.

La sinusite est une inflammation des sinus, cavités situées autour du nez, qui peut donc toucher les yeux. Il existe plusieurs formes de sinusites, certaines plus graves que d’autres, mais toutes provoquent des douleurs au niveau des yeux. Découvrez le lien entre sinusite et douleur oculaire, et comment traiter rapidement une sinusite pour éviter les complications au niveau des yeux.

Qu’est-ce qu’une sinusite ?

Femme souffrant de sinusite

La sinusite est une inflammation des sinus, les cavités creuses des os situés autour du nez. On compte 4 paires de sinus, situées au-dessus et en-dessous des yeux. Ces cavités communiquent avec les fosses nasales, par lesquelles s’écoule le mucus produit par les muqueuses des sinus.

La sinusite est le plus souvent d’origine bactérienne ou virale. Lorsque l’on ne se débouche pas souvent le nez (en se mouchant ou en le lavant), le mucus va s’accumuler et peut provoquer une inflammation des sinus. Mais la sinusite peut aussi être une complication de la rhinopharyngite, de la rhinite allergique, d’un abcès dentaire ou d’une carie.

Les symptômes de la sinusite varient en fonction de la localisation de l’inflammation, mais généralement, vous avez le nez bouché car les muqueuses sinusales gonflent et finissent par obstruer les sinus.

Les différents types de sinusites

On distingue plusieurs types de sinusites en fonction de la localisation de l’infection. En effet, il existe 4 paires de sinus : les sinus maxillaires, les sinus frontaux, les sinus sphénoïdaux, et les sinus ethmoïdaux.

La sinusite maxillaire est la sinusite la plus fréquente ; elle est la conséquence d’une rhinopharyngite d’origine virale. Les personnes atteintes de cette infection ont le nez qui coule, le nez bouché, et des douleurs derrière les yeux ou au niveau des pommettes. Généralement, un traitement médical suffit à enrayer l’infection, mais une surinfection peut aussi survenir. Les symptômes vont alors s’aggraver et il sera nécessaire de prendre des antibiotiques.

La sinusite frontale est d’origine bactérienne, elle se caractérise par le nez qui coule, une forte fièvre et une douleur pulsatile au-dessus d’un œil. Cette infection ne touche pas les très jeunes enfants car les sinus frontaux ne se forment qu’entre 5 et 10 ans.

La sinusite sphénoïdale est plus grave que la sinusite maxillaire ou que la sinusite frontale. D’origine bactérienne, elle peut entraîner des complications si on ne la traite pas à temps. Elle se caractérise par le nez qui coule, une forte fièvre et des douleurs derrière l’œil qui se propagent dans toute la tête. Comme la variante frontale, elle ne touche pas les très jeunes enfants car les sinus sphénoïdaux se développent entre 10 et 15 ans.

Enfin, la sinusite ethmoïdale est la forme la plus grave, bien qu’elle soit assez rare. Au-delà de 39° de fièvre, une hospitalisation peut être nécessaire. Les symptômes sont le nez qui coule, une forte fièvre, des douleurs à l’œil et un gonflement de la paupière.

Reconnaître cette infection

Comment savoir si l’on a une sinusite et non un simple rhume ? Une sinusite est caractérisée par une sensation de pression sur le visage, des douleurs faciales plus ou moins intenses, le nez bouché, des éternuements, la perte partielle de l’odorat (hyposmie) ou la perception d’odeurs désagréables (cacosmie).

La sinusite peut être aiguë ou chronique ; lorsqu’elle est aiguë, elle doit être diagnostiquée tôt pour éviter qu’elle ne se transforme en sinusite chronique.

Quels sont les effets de la sinusite sur les yeux ?

Zone douloureuse provoquée par la sinusite

L’un des symptômes de la sinusite est la douleur oculaire, dont la localisation dépend des sinus touchés :

  • La sinusite frontale entraîne une douleur unilatérale au-dessus de l’œil ;
  • La sinusite sphénoïdale entraîne une douleur intense derrière l’œil qui se propage dans toute la tête ;
  • La sinusite ethmoïdale entraîne une douleur derrière et entre les deux yeux, souvent associée à un œdème des paupières.

Parce que les sinusites bactériennes touchent les tissus qui entourent les yeux, d’autres symptômes peuvent accompagner les douleurs oculaires : des troubles de la mobilité oculaire, une exophtalmie (protrusion d’un œil en dehors de l’orbite), un œdème de l’œil, ou encore des troubles de la vision. Il peut aussi y avoir un larmoiement de l’œil en cas de rhinite allergique, lorsque la sinusite est assez importante pour qu’il y ait obstruction des voies lacrymales.

Dans des cas plus rares, il peut y avoir des complications comme une kératite (érosion de la cornée) ou une kératoconjonctivite (dessèchement de la conjonctive et de la cornée causée par une altération du film lacrymal).

Comment prévenir la sinusite ?

Se moucher en cas de sinusite

La sinusite peut être grave, il est donc important de réagir dès les premiers symptômes et de consulter un médecin afin de la traiter le plus rapidement possible. Pour prévenir la sinusite, il est important de se moucher régulièrement pour évacuer le mucus surtout s’il est infecté. On peut également se laver le nez avec un sérum physiologique ou de l’eau de mer, afin de favoriser l’écoulement du mucus.

En cas de sinusite, vous pouvez soulager les symptômes en posant une serviette chaude et humide sur les sinus infectés, éviter les changements de température trop brusques et maintenir la pièce dans laquelle vous êtes à 50 % d’humidité grâce à un humidificateur. Évitez également de pencher la tête en avant car cela peut accentuer les douleurs. Il est important également de boire beaucoup d’eau, car cela va aider votre corps à éliminer l’infection.

Ces mesures ne doivent toutefois pas remplacer un traitement prescrit par le docteur, surtout en cas de sinusite grave ! Le traitement pour une sinusite aiguë est de 10 à 14 jours et pour une sinusite chronique de 4 à 6 semaines.

La sinusite est une infection à ne pas prendre à la légère, surtout si vous constatez des symptômes inhabituels comme des œdèmes au niveau des yeux. Il est très important de consulter rapidement dès l’apparition des premiers symptômes.

Article précédent6 remèdes de grand-mère pour l’arthrose aux cervicales
Article suivantCréatinine urinaire élevée : qu’en penser