Une étude révèle que la consommation de naltrexone diminue le risque d’hospitalisation pour troubles liés à l’alcool

L’utilisation de la naltrexone, seule ou en association avec le disulfirame, peut être liée à un risque plus faible d’hospitalisation en raison d’un trouble de l’utilisation de [leggi tutto]

A ne pas manquer

Articles associés