Grain de beauté qui grossit : comment bien réagir ?

Si le grain de beauté est un élément discret du corps, il peut être le signe du développement d’un cancer, surtout s’il se met à grossir.

Les grains de beauté se développent pendant l’enfance, notamment sur les zones les plus exposées au soleil : visage, bras, dos… De couleur marron clair à marron foncé, ils sont plus ou moins nombreux selon les personnes en fonction de facteurs héréditaires. Les grains de beauté sont généralement sans danger. Mais lorsqu’ils changent de forme ou de couleur, il faut les surveiller car ils peuvent cacher un mélanome. Découvrez comment réagir si vous avez un grain de beauté qui grossit.

Comment différencier un grain de beauté d’un mélanome ?

Différence entre un mélanome à gauche et un grain de beauté à droite

Le grain de beauté est une tache pigmentaire, souvent ronde ou ovale, qui se trouve sur l’épiderme, la couche supérieure de la peau. C’est une tumeur bénigne, c’est-à-dire qu’elle n’évolue pas, contrairement aux tumeurs malignes ou cancéreuses qui vont proliférer de manière anarchique jusqu’à envahir tout l’organisme.

Les grains de beauté ne sont donc pas forcément tous cancéreux : il en existe de nombreuses tailles, formes, couleurs et textures différentes, et celles qui ont un aspect atypique ne sont pas forcément des tumeurs malignes. Cependant, elles sont à surveiller car elles sont peut-être plus susceptibles d’évoluer vers une tumeur maligne. Ce qu’il faut retenir, c’est que seulement 1 grain de beauté sur 100 000 évolue en mélanome. 

Le mélanome, quant à lui, n’est pas un grain de beauté mais une tumeur maligne qui ne se développe pas forcément à partir d’un grain de beauté. Mais le mélanome forme une tache colorée sur la peau au début de son développement et ressemble alors beaucoup à un grain de beauté, d’où la confusion. 

Est-ce qu’un grain de beauté qui grossit est forcément cancéreux ?

Dermatologue observant un grain de beauté

Il y a des risques qu’un grain de beauté soit cancéreux si :

  • Il évolue en quelques semaines ou en quelques mois 
  • Il change de couleur, il devient asymétrique et irrégulier
  • Son diamètre dépasse 6 mm

Dans ce cas, il faut consulter de toute urgence son dermatologue, qui pourra le retirer par mesure de précaution et l’analyser pour vérifier qu’il ne s’agit pas d’un cancer de la peau. 

Un grain de beauté qui grossit peut donc être cancéreux si l’évolution se fait en quelques semaines ou en quelques mois seulement. 

Quant au grain de beauté en relief, il est sans risque d’après les dermatologues, même si on se le coupe et qu’il saigne. toutefois, s’il se met à saigner sans raison, il vaudra mieux consulter. 

Pourquoi faut-il surveiller ses grains de beauté ?

Les coups de soleil répétés peuvent faire grossir les grains de beauté

Surveiller ses grains de beauté participe du dépistage du cancer de la peau, c’est donc très important. Certaines personnes doivent impérativement le faire car elles sont plus à risque que d’autres. Il s’agit des personnes qui ont la peau claire et ont souvent eu des coups de soleil, des personnes qui ont déjà eu des cas de mélanomes dans la famille, ou de ceux qui pratiquent quotidiennement une activité en plein air sous le soleil. Enfin, ceux qui ont plus de 50 grains de beauté sont aussi plus susceptibles de voir apparaitre un mélanome et doivent donc surveiller leurs grains de beauté.

Généralement, on prend rendez-vous chez le dermatologue mais il est aussi possible de surveiller soi-même ses grains de beauté avec la méthode ABCDE.

Grain de beauté qui grossit ou qui change d’aspect : comment le surveiller ?

La méthode ABCDE est une méthode qui permet de s’auto-examiner de manière fiable et efficace. Cette méthode permet de distinguer le grain de beauté du mélanome. Selon cette règle, un grain de beauté est atypique et nécessite donc une attention particulière s’il est :

  • Asymétrique (ni rond ni ovale, avec un relief irrégulier) 
  • avec des Bords irréguliers (des contours mal délimités)
  • d’une Couleur non homogène (un mélange de noir, de bleu, de marron, de rouge ou de blanc)
  • de plus de 6 mm de Diamètre
  • Evolutif (changement rapide de taille, de couleur ou d’épaisseur).

Attention, cela ne veut pas dire qu’un grain de beauté qui coche toutes ces cases est forcément cancéreux. Comme nous l’avons vu, les grains de beauté atypique sont plus susceptibles d’évoluer en mélanomes mais ils ne le font pas tous puisque seulement 1 grain de beauté sur 100 000 évolue en mélanome.

En cas de suspicion d’un mélanome, le grain de beauté sera retiré lors d’une intervention chirurgicale locale et analysé.

Prévenir l’apparition des mélanomes

Protéger la peau avec de la crème solaire

Comment éviter que les grains de beauté ne se transforment en mélanome ? L’exposition solaire est le premier facteur de mélanomes. Il est donc impératif de se protéger du soleil avec des vêtements longs et un chapeau, ou à défaut, de crème solaire avec un indice élevé. En été, il faut éviter de s’exposer entre 12h et 16h. Il faut appliquer de la crème solaire le matin et en remettre toutes les deux heures, notamment sur les zones sensibles comme le décolleté ou le visage.

Chez les enfants de moins de 3 ans, la peau est encore immature et ultrasensible aux rayons du soleil, de même que les yeux. Il faut donc éviter l’exposition solaire pour les moins de 3 ans, mais aussi leur faire porter des lunettes de soleil en plus d’un chapeau.

Le cancer de la peau est un cancer avec un excellent pronostic ; mais pour cela, il faut qu’il soit dépisté tôt. Toutes ces mesures pour se protéger du soleil doivent être complétées par une auto-surveillance constante et des visites régulières chez le dermatologue. 

Un grain de beauté qui grossit n’est pas forcément cancéreux. Mais s’il a grossit rapidement (en quelques semaines ou en quelques mois), jusqu’à atteindre plus de 6 mm de diamètre, et qu’il a changé de forme ou de couleur, il est important de consulter son dermatologue. Celui-ci décidera s’il faut le retirer par mesure de prudence ou non.

A ne pas manquer

Articles associés