J’ai froid et je suis fatigué : à quoi sont dus ces symptômes ?

0
332
Le froid est souvent associé à la fatigue

Avoir froid et être fatigué sont des symptômes fréquents, notamment en hiver. Cependant, ils peuvent aussi indiquer un souci de santé.

La frilosité, c’est avoir froid même quand les températures ne sont pas particulièrement basses. Selon l’origine de la frilosité, elle peut s’accompagner de frissons, d’un refroidissement des extrémités et de fatigue. Vous avez tout le temps froid et vous vous sentez constamment fatigué ? On fait le point sur ce que peuvent cacher ces symptômes.

La fatigue et le froid sont souvent liés

Une étudiante fatiguée et ayant froid

Tout d’abord, sachez qu’il est normal d’être plus sensible au froid lorsque l’on est fatigué. En effet, la production de chaleur requiert beaucoup d’énergie au corps. Lorsque le corps est fatigué, et qu’il a moins d’énergie, celle-ci est avant tout destinée au fonctionnement des organes vitaux comme le cœur ou les poumons. Le reste du corps, notamment les extrémités, est délaissé : cela entraine une plus grande sensibilité au froid.

De plus, en cas de fatigue, la thyroïde est au ralentit. Or, c’est elle qui régule la température corporelle, un peu à la manière d’un thermostat. Lorsque nous sommes fatigués et que nous manquons d’énergie, la thyroïde fonctionne donc plus lentement et la production de chaleur ralentit. 

J’ai froid et je suis fatigué, quelles peuvent être les causes ?

Si vous avez tout le temps froid et que vous vous sentez fatigué, cela peut être dû à plusieurs facteurs.

Un manque de sommeil

Manquer de sommeil peut être une conséquence de la fatigue et du froid

Parce que fatigue et froid sont liés, il se peut que vous ayez souvent froid tout simplement parce que vous êtes fatigué. En effet, si vous manquez de sommeil et que vous accumulez de la fatigue, cela va affecter l’activité de l’hypothalamus. Cette région du cerveau contribue notamment à la thermorégulation du corps.

Des carences alimentaires

Manger trop gras ou trop sucré peut causer des carences

Une alimentation déséquilibrée ou pauvre en nutriments peut causer des carences alimentaires. Ces carences sont source de fatigue, mais aussi de frilosité car elles altèrent le fonctionnement et l’oxygénation de l’organisme et donc la production de chaleur (thermogénèse).

De plus, si vous avez un apport en calories insuffisant, cela va entraîner une perte de poids et de graisses corporelles, et donc une plus grande vulnérabilité au froid extérieur. Enfin, si vous ne vous hydratez pas assez, cela va aussi causer une sensation de froid persistante en faisant baisser la température du corps.

Une carence en fer

L’anémie, c’est-à-dire une importante carence en fer, cause un état de fatigue permanent associée à une frilosité. Les autres symptômes d’une carence en fer sont une pâleur du visage ou encore un essoufflement à l’effort. Pour vérifier si vous avez une carence en fer ou en tout autre nutriment, il faudra réaliser une prise de sang. Concernant le fer, c’est le taux de ferritine que l’on mesure lors d’un bilan sanguin.

Une hypothyroïdie

Une frilosité persistante associée à une fatigue intense et constante peut être le signe d’une hypothyroïdie. Ces symptômes sont alors associés à une perte de cheveux, des ongles cassants, des crampes ou des fourmillements. Il peut également y avoir une prise de poids, une somnolence, une constipation et une peau sèche. En cas de doute, votre médecin traitant vous prescrira un bilan sanguin pour mesurer vos hormones thyroïdiennes. 

Une dépression

homme en dépression

Les personnes qui sont en dépression ont souvent froid et sont fatiguées. En effet, la dépression cause des perturbations endocriniennes, notamment thyroïdiennes, qui vont causer une frilosité excessive. De même, une personne dépressive perd généralement l’appétit, ce qui peut causer une perte de poids et donc une frilosité.

Le syndrome de Raynaud

Le syndrome de Raynaud est un trouble de la vasoconstriction qui empêche la circulation du sang au niveau des extrémités (mains et pieds) en réaction au froid. 6 % des femmes entre 25 et 40 ans sont concernées par la maladie de Raynaud. Si c’est votre cas, lorsque vous êtes stressé ou que la température baisse, vos extrémités vont se refroidir et vos doigts et orteils deviennent blancs. Cette maladie peut s’accompagner de fatigue.

Froid et fatigue avec des frissons : le symptôme d’une maladie

Si vous avez froid, que vous êtes fatigué, et que vous avez en plus des frissons, alors cela signifie que vous êtes malade. La maladie peut être un simple rhume, une grippe, une infection virale, le covid… Les frissons que vous ressentez servent alors à réchauffer le corps et à augmenter sa température interne. Sans compter que lorsque l’on est malade, on reste immobile et on perd l’appétit, deux facteurs qui vont aggraver la sensation de froid.

En effet, lorsque l’on est malade, la libération de l’orexine dans le cerveau est diminuée. L’orexine est l’hormone de l’appétit, de l’éveil et de l’envie de se mouvoir. Le corps va diminuer sa sécrétion. Cela permettra de garder des forces pour lutter contre la maladie en limitant les dépenses d’énergie inutiles. D’où la fatigue et la frilosité !

Si vous avez froid et que vous êtes fatigué, observez s’il y a d’autres symptômes, comme une perte ou prise de poids, une perte de cheveux, des extrémités froides, des raideurs articulaires, de la toux, etc. En cas de doute, consultez votre médecin. Il pourra vous ausculter ou vous prescrire une prise de sang. Cela permettra de vérifier s’il n’y a pas de carences en nutriments ou de problèmes au niveau de la thyroïde. 

Article précédentComment savoir si bébé a froid ? 7 techniques à connaître
Article suivantUrine jaune foncé : est-ce normal ?