La fumée de cigarette endommage-t-elle la peau ?

Le tabagisme endommage de nombreux organes du corps humain. Il faut noter le lien avec le développement du cancer du poumon, des accidents vasculaires cérébraux et des maladies cardiaques, mais aussi l’effet dévastateur que le tabagisme peut avoir sur la peau, provoquant des maladies graves et un vieillissement prématuré.

Contrairement aux lésions cardiaques et pulmonaires, les dommages causés à la peau sont souvent visibles de l’extérieur.

Vieillissement précoce de la peau

Le lien entre le tabagisme et l’apparition des rides est bien connu depuis des années. Les femmes souffrent plus que les hommes. En général, ce trouble affecte davantage les fumeurs que les non-fumeurs et se manifeste par

  • fines ondulations autour des yeux et de la bouche
  • l’atrophie (amincissement) de la peau
  • pléthore (rougeur du visage)
  • la proéminence des contours des os du visage

Les causes qui conduisent les fumeurs à souffrir d’un vieillissement prématuré de la peau ne sont pas encore claires, cependant, certaines hypothèses ont été émises :

  • augmentation des enzymes (métalloprotéase) qui favorisent la dégradation du collagène et des fibres élastiques dans la peau ;
  • augmentation des radicaux libres qui s’accumulent et provoquent un déclin physiologique de la structure et de la fonction de la peau ;
  • La vasoconstriction (rétrécissement des vaisseaux sanguins), réduit le flux sanguin vers la peau et cela peut provoquer des changements dans le tissu conjonctif vers l’élastine et le collagène.

Cicatrisation des plaies

Plusieurs études montrent que les fumeurs ont des retards importants dans la cicatrisation de nombreuses blessures par rapport aux non-fumeurs. Ils présentent des taux plus élevés d’infection des plaies, de formation de caillots sanguins, de nécrose des tissus et d’échec des greffes de peau.

Les causes de ces conditions peuvent être dues à :

  • La nicotine provoque une vasoconstriction et donc une diminution du flux sanguin et un apport réduit en oxygène et autres nutriments nécessaires à la régénération de la peau ;
  • La nicotine facilite la formation de petits caillots sanguins, rendant les plaquettes « collantes » ; celles-ci peuvent bloquer les vaisseaux sanguins, empêchant l’oxygène d’atteindre le tissu de la plaie ;
  • Le tabac inhibe l’activité des cellules fibroblastes, responsables de la production de collagène ; ce déficit peut provoquer des processus inflammatoires lors de la cicatrisation des plaies ;
  • Le tabagisme peut retarder la formation de nouveaux vaisseaux sanguins dans une plaie, inhibant ainsi d’importants facteurs de croissance.

Cancer de la peau

Les fumeurs ont un risque plus élevé de développer un cancer de la peau connu sous le nom de carcinome épidermoïde (SCC). En fait, on pense que le tabac agit contre le système immunitaire, ce qui permet aux cellules cancéreuses d’échapper à la reconnaissance.

Ce cancer de la peau particulier est facilement traitable s’il est découvert à temps, sinon il risque de se propager rapidement à d’autres parties du corps, ce qui est très dangereux pour la vie du patient.

Troubles inflammatoires de la peau

Voyons maintenant quels sont les troubles inflammatoires de la peau les plus courants liés au tabagisme.

Psoriasis

Il s’agit d’une maladie inflammatoire assez courante qui rend la peau très sèche. On pense que la nicotine, en se liant à certaines cellules de la peau, favorise la division cellulaire et affecte donc directement le système immunitaire, déclenchant le psoriasis chez les personnes déjà à risque.

L’hydrosadénite suppurative

Il s’agit d’une maladie chronique qui provoque des gonflements et des abcès douloureux sous la peau, qui peuvent souvent aussi laisser des cicatrices. Elle affecte généralement la région axillaire et l’aine. On pense que la nicotine agit sur le système immunitaire et les cellules de la peau, entraînant le blocage et la rupture des follicules pileux.

Lupus

Il s’agit d’une maladie auto-immune de la peau qui provoque l’apparition de taches rouges squameuses sur la peau dans les zones exposées au soleil. Des cicatrices peuvent également se former. Il a également été démontré que le traitement pharmacologique de cette affection est moins efficace chez les fumeurs que chez les non-fumeurs.

Infections virales de la peau

Le tabagisme augmente le risque de développer des verrues génitales causées par le virus du papillome humain (VPH). Cela peut être lié aux effets immunosuppresseurs de la nicotine.

Les fumeurs ont également un risque plus élevé de développer des cancers de la vulve, de l’anus et du pénis. La peau, comme tous les autres organes du corps, est sensible aux dommages causés par la fumée de cigarette.

A ne pas manquer

Alzheimer et qualité du sommeil : quel lien ?

Une nette détérioration de la qualité du sommeil au cours de la vieillesse pourrait être le signe d'un risque accru de diagnostic futur de...

Que manger le matin pour son petit-déjeuner quand on est diabétique ?

Selon l'Organisation mondiale de la Santé, le diabète est "l'un des principaux tueurs au monde". Cette maladie, silencieuse et indolore, touche 463 millions de...

Articles associés

Alzheimer et qualité du sommeil : quel lien ?

Une nette détérioration de la qualité du sommeil au cours de la vieillesse pourrait être le signe d'un risque accru de diagnostic futur de...

Que manger le matin pour son petit-déjeuner quand on est diabétique ?

Selon l'Organisation mondiale de la Santé, le diabète est "l'un des principaux tueurs au monde". Cette maladie, silencieuse et indolore, touche 463 millions de...