L’exercice dans le froid brûle plus de graisses, confirme une étude

L’exercice au froid brûle plus de graisses selon une nouvelle étude publiée dans le Journal of Applied Physiology, information qui confirme donc que la température ambiante peut également jouer un rôle important dans un meilleur métabolisme pendant l’exercice, essentiellement pour obtenir de meilleurs résultats du mouvement.

Les chercheurs ont réalisé les expériences sur plusieurs adultes en bonne santé et en forme modérée, mais en surpoids. Les sujets devaient effectuer des exercices de haute intensité. Les exercices comprenaient 10 sprints à vélo d’une durée d’une minute à 90% d’effort. Après chaque sprint, les sujets pouvaient récupérer avec 90 secondes de cyclisme normal à 30% d’effort.
Les sujets ont été divisés en deux groupes : le premier groupe a effectué ces exercices à une température de 21° centigrade, le second groupe a effectué les mêmes exercices à une température de 0° centigrade.

Au cours des séances d’exercice, les chercheurs ont acquis diverses données sur le corps des participants, notamment la température interne du corps, la quantité d’oxygène délivrée au muscle le plus grand de la cuisse et le rythme cardiaque. Finalement, les mêmes chercheurs ont convenu que l’exercice de haute intensité dans des conditions froides était plus efficace pour augmenter l’oxydation des lipides de 358% que le même exercice effectué à une température plus élevée.

A ne pas manquer

Articles associés